mardi 30 novembre 2021À la une

Export cosmétique à la mode coréenne

Export cosmétique à la mode coréenne

La Corée du Sud n’est pas seulement prescripteur en matière de tendances beauté. C’est aussi un pays où les perspectives de développement sont intéressantes pour les acteurs étrangers. La Team France Export de Business a passé en revue toutes les spécificités du marché sud-coréen utiles à connaitre pour s’y installer.

Temps de lecture
~ 3 minutes

Le secteur cosmétique sud-coréen est le neuvième à l’échelle mondiale et représente 11 milliards de dollars. En dépit d’une certaine maturité, il reste très dynamique et devrait enregistrer 4,7 % de croissance par an d’ici 2025.

Tendances
L’apparence est très importante en Corée du Sud, aussi bien dans la vie privée que professionnelle. “La clientèle est ainsi très consommatrice, exigeante et demandeuse de solutions efficaces et d’innovation”, commente Business France.

Comme dans beaucoup d’autres pays, les ventes de maquillage ont ralenti à cause de la pandémie. En revanche, les produits d’hygiène et les soins anti-maskné sont particulièrement recherchés.

Caractéristiques du marché
En Corée du Sud, la concurrence est rude et les acteurs locaux sont compétitifs. 45 % du marché est détenu par LG Household & Healthcare et AmorePacific. Ces deux groupes sont présents sur toutes les catégories de produits et tous les positionnements.
Bien que 84 % des soins vendus dans le pays soient d’origine coréenne, l’offre étrangère arrive tout de même à se faire une place. “Sephora, le plus grand détaillant de cosmétiques au monde, a ouvert son premier magasin en Corée en octobre 2019, avec un total de 99 marques allant de l’abordable au luxe. Depuis, l’enseigne a …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, STARTUP, PRO et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements