CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
20 février 2017ANSM

Huile de karanja : Avis de l'ANSM aux fabricants pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Le 9 février 2017, l’ANSM a publié un Avis aux fabricants sur les produits de protection solaire contenant de l’huile de karanja. Une mise en garde pour rappeler qu’il ne s’agit pas d’un filtre solaire autorisé et que son utilisation pour obtenir un facteur de protection n’est pas réglementaire.

Temps de lecture : ~ 3 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Avis aux fabricants de l’ANSM

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) souhaite rappeler aux fabricants que les produits cosmétiques ne peuvent contenir aucun filtre ultraviolet autre que ceux énumérés à l’Annexe VI du Règlement Cosmétiques 1223/2009.

L’ANSM a été informée d’une alerte RAPEX émise par un autre État membre de l’Union européenne portant sur la non-conformité d’un produit cosmétique présenté comme un produit de protection solaire à l’huile de karanja naturellement protectrice, possédant un facteur de protection solaire (SPF) de 30.

Il est rappelé que sont définis comme filtres ultraviolets les substances qui sont exclusivement ou principalement destinées à protéger la peau de certains rayonnements ultraviolets en absorbant, réfléchissant ou dispersant ces rayonnements (Article 2 du Règlement Cosmétiques). Ces filtres sont évalués avant d’être autorisés dans les produits cosmétiques et inscrits en Annexe VI du Règlement Cosmétiques.

Au regard de l’Article 14 du Règlement européen, les produits cosmétiques ne peuvent contenir aucun filtre ultraviolet autre que ceux énumérés à l’Annexe VI du Règlement. Or, l’huile de karanja ne figure pas dans l’Annexe VI.

L’huile de karanja n’étant pas un filtre ...