lundi 25 février 2013Bien choisir ses cosmétiques

Dentifrices sans menthol : Pourquoi ? Lesquels ?

© Thinkstock/L'Observatoire des Cosmétiques

Plus d’1 Français sur 2 utilise des médicaments homéopathiques et ce chiffre augmente chaque année*. Or, le menthol est réputé nuire à l'efficacité de l'homéopathie, et son utilisation est déconseillée, au moins dans les moments proches de la prise du traitement. Quel dentifrice choisir dans ce cas, alors que tant en contiennent ? Une sélection des experts de L'Observatoire des Cosmétiques.

Temps de lecture
~ 3 minutes

Composé organique présent dans les huiles essentielles de menthe, notamment celle de menthe poivrée, le menthol est fréquemment aujourd'hui d'origine synthétique.

Doté de propriétés anti-inflammatoires et antivirales, il se retrouve dans de nombreux médicaments, en particulier ceux destinés aux traitements de la bouche et de la gorge ou au décongestionnement des voies respiratoires. On lui connaît aussi des actions désinfectantes ou anesthésiques. C’est également un additif fréquemment utilisé par les industries agro-alimentaires et cosmétiques, notamment dans les dentifrices et bains de bouche, où il apporte de plus une touche rafraîchissante.

Si les controverses ne manquent pas quant à l’efficacité de l’homéopathie, il est un point sur lequel tous les convaincus tendent à s’accorder : certaines substances du quotidien sont susceptibles de réduire, voire d’annihiler les effets des traitements homéopathiques.
Au-delà d’une consommation de thé, café, alcool et tabac qu’il convient de modérer, le menthol et le camphre (entre autres huiles essentielles), même en application sur la peau, sont à éviter, au minimum dans les heures autour de la prise du traitement homéopathique, de même que la camomille et la verveine.

Un petit tri dans le choix de ses cosmétiques s'impose donc, et notamment dans celui de son dentifrice, pour donner la préférence à un produit qui ne contient pas de menthol, ni non plus d'huile essentielle de menthe ou autres composés déconseillés.
Pas si simple, puisque le goût mentholé reste le plus classique de cette catégorie de cosmétiques. Et si certains dentifrices s'affichent résolument "sans menthol", d'autres l'évitent aussi sans toujours le mentionner clairement sur leur étiquette.

Une lecture attentive de la liste des ingrédients s'avère donc indispensable pour choisir un produit adapté. Parmi ceux à éviter :
• le menthol, INCI : Menthol
• l'huile essentielle de menthe poivrée, INCI : Mentha piperita oil
• le camphre, INCI : Camphor
• la camomille, INCI : Anthemis nobilis, Chamomilla recutita, Ormenis multicaulis
• la verveine, INCI : Lippia citriodora, Litsea cubeba, Verbena officinalis

Les experts de L'Observatoire des Cosmétiques ont scruté la composition de plus de 80 dentifrices, toutes marques et réseaux de distribution confondus. Ils ont étudié leur compatibilité avec l'homéopathie, en plus de les passer au crible de tous leurs critères d'évaluation habituels. Et voici ceux qu'ils recommandent.

*Enquête nationale "Les Français et l’homéopathie" Ipsos pour les Laboratoires Boiron – janvier 2012

© L'Observatoire des Cosmétiques
© 2013- 2021  CosmeticOBS

Eléments associés(2)

Bien choisir ses cosmétiquesAutres articles

41résultats