Fond de teint, BB, CC, Crème teintée : comment s’y retrouver ?

© L'Observatoire des Cosmétiques

Jusque-là, c’était simple : fond de teint ou crème teintée, on avait fait notre choix. Mais maintenant, on voit débouler sur le marché cosmétique des dizaines de BB crèmes et de CC crèmes et là, on est perdues. En quoi est-ce révolutionnaire ? Est-ce que je peux utiliser ces produits sur ma peau sèche, grasse, normale ? Et qu’est-ce qui les différencie quand, au final, ils ont l’air de proposer tous la même chose ? L’Observatoire des Cosmétiques s’est penché sur la question. 

Temps de lecture
~ 5 minutes

Pour commencer, quelques définitions

Le fond de teint sert à unifier et à protéger l’épiderme, tout en colorant la peau. Il en existe des dizaines de teintes, afin que la consommatrice puisse trouver celle qui se mariera le mieux à sa carnation. Il n’a pas forcément de propriétés hydratantes et aurait souvent tendance à obstruer la peau.
Selon Sylvie Guichard, Directrice de la Communication scientifique maquillage à L’Oréal, on peut décrire le fond de teint comme "une formulation spécifiquement travaillée pour recevoir la  concentration de pigments nécessaire pour unifier la couleur du teint" .
Il en existe sous toutes les formes, des poudres compactes aux crèmes onctueuses, en passant par les fluides pour répondre à toutes les demandes en terme de couvrance, tenue, confort et de soin.

La crème teintée est en fait un produit de soin, auquel on a ajouté des pigments basiques pour colorer la peau : noir, blanc, jaune et rose. Elle copie le caractère naturel de la peau. Selon Jean-Claude Le Joliff, Président de la Cosmétothèque, qui a fait une grande partie de sa carrière dans le domaine du maquillage, la crème teintée n’est rien d’autre qu’un " demi-fond de teint" .
Elle promet un teint lumineux à l’effet immédiat et naturel.

La BB crème Blemish Balm Cream) est conçue sur une base soin et retravaillée pour permettre l’incorporation de pigments colorés. Ces pigments peuvent être libres (ce qui va donner des crèmes un peu colorées à leur sortie du tube) ou encapsulés (ils se libèrent à l’application sur la peau, ce qui va colorer la crème). Ils sont souvent appelés pigments « caméléons » car ils peuvent s’adapter à plusieurs carnations proches, ce qui explique qu’il y ait si peu de teintes disponibles sur le marché cosmétique. Ce sont en général des pigments plus petits que dans un fond de teint, qui laisseraient mieux respirer la peau. La BB crème va unifier le teint, corriger les petits défauts et donner de l’éclat.
Elle se revendique "tout en 1". En effet, elle hydrate l’épiderme, protège des rayons UV du soleil (SPF 20 minimum), promet un teint nude et surtout, est invisible sur la peau une fois appliquée.

Enfin, la CC crème (Color Control Cream) se définit comme une formulation conçue pour corriger les défauts de carnations : les rougeurs, à l’aide de pigments verts, couleur complémentaire du rouge ou les teints ternes grâce à des teintes orangées. Elle unifie, donne de l’éclat, joue sur "l’effet bonne mine".

Les différentes formulations

Les différences entre les formulations de ces produits sont minimes. Le fond de teint est une émulsion E/H (eau dans l’huile), ce qui signifie que l’eau est dispersée dans l’huile. Celle-ci a des propriétés lissantes. On y rajoute des pigments en poudre qui vont être plus gros que dans une BB crème ou une CC crème . Le pourcentage de pigments présents dans un fond de teint varie selon les formules, mais, en général, il se situe entre 8 % et 13 %*. On peut aussi rajouter de l’oxyde de zinc, qui va donner une texture plus épaisse au produit, comme une espèce de pâte. Contrairement à la BB ou la CC crème , il se voit sur la peau après application.

La crème teintée , quant à elle, va aussi utiliser des pigments classiques. Elle en utilise entre 3 % et 5 %*.

La BB crème est formulée avec des pigments plus petits, qui vont se transformer sur la peau afin de créer un voile invisible. Katalin Berenyi, de la marque Erborian, explique : " la formule contient des ingrédients volatils : ils vont s’évaporer à l’application et on pourra observer une métamorphose de la texture". Sa formule contient entre 7 % et 9 %* de pigments.

La CC crème est basée sur les mêmes formules que les BB , elle utilise des pigments plus petits qui vont être entourés d’une membrane blanche pour se libérer sur la peau. Ces pigments vont diffracter la lumière afin de créer un effet de soft-focus qui n’est rien d’autre qu’un flou optique, un " leurre" selon Jean-Claude Le Joliff.

Alors, qu’est-ce que j’utilise ?

Évidemment, tous ces produits ne sont pas idéaux pour tous les types de peaux.
La BB crème a connu un véritable succès en Asie, utilisée d’abord par les femmes ayant subi de légères chirurgies esthétiques sur le visage et voulant cacher les petites marques dues à l’opération. Elle donne un effet sophistiqué, un teint plus unifié, comme un masque invisible. On l’utilise quand on recherche un teint naturel. Elle est très appréciée des peaux jeunes, avec peu de défauts. Elle n’est en revanche pas recommandée pour les peaux sèches car pas assez hydratante ou alors en complément d’une crème de soin. Elle est idéale pour les femmes voulant accentuer l’éclat de leur peau tout en la soignant efficacement.

La CC crème va convenir aux mêmes utilisatrices que la BB, aux femmes qui veulent avoir la même peau, mais en mieux. Elle va corriger les petits défauts de couleur.

Le fond de teint , lui, est conseillé pour les femmes voulant des résultats plus appuyés, plus mats (comme pour un maquillage de télévision). " Il convient aux peaux plus âgées, aux peaux grasses pour cacher l’excès de sébum et aux peaux ternes" , explique Guylaine Le Loarer, directrice de la Recherche et du Développement chez Annemarie Börlind.
On observe cela dit un fini naturel pour les peaux normales.

Quant à la crème teintée , elle permet un effet de maquillage peu couvrant, comme un voile très fin, mais qui donne bonne mine. C’est un produit qui va convenir aux femmes désireuses de cacher les défauts de la peau, tout en illuminant le teint.

Pour le comparatif, selon Katalin Berenyi, la CC crème serait l’évolution de la crème teintée et la BB crème , l’évolution du fond de teint . Pour elle, la crème teintée n’a plus de lieu d’être aujourd’hui. De son côté, Guylaine Le Loarer affirme que la BB crème n’est autre qu’une crème teintée plus moderne.

Vous ne vous y retrouvez pas encore très bien ? Cela ne risque pas de s’arranger avec l’arrivée sur le marché cosmétique de deux nouveaux produits : la DD crème (Daily Defense) et bientôt la EE crème (Energy Enhancer), censée rassembler les propriétés des BB, CC et DD dans un seul et même produit !

* données renseignées par Guylaine Le Loarer, directrice de la Recherche et du Développement chez Annemarie Börlind.

MW

© L'Observatoire des Cosmétiques
© 2014- 2021  CosmeticOBS

Eléments associés(1)

Bien choisir ses cosmétiquesAutres articles

41résultats