mardi 11 janvier 2011Bien choisir ses cosmétiques

La cosmétique au masculin

©Jupiterimages / Thinckstock

Nouvelles marques, nouvelles gammes, nouveaux produits : depuis quelques années, le marché de la cosmétique pour hommes explose. Que vous soyez "brut de décoffrage" tendance nature et sans chichis, "métrosexuel" très soucieux de votre apparence, ou simplement… un homme, vous aussi, tout comme vos compagnes, êtes consommateurs de cosmétiques. Oui, et tous les jours encore, même si certains d’entre vous ont encore un peu de mal avec l’étiquette de "cosméto-addict". On vous le dit tout net : il va falloir vous y faire. D’abord parce que c’est dans l’air du temps, et surtout parce que votre peau a beaucoup à y gagner…

Temps de lecture
~ 6 minutes

Bien sûr, une peau est une peau, et sa structure, qu’elle soit féminine ou masculine, assez semblable. Celle d’un homme a pourtant ses spécificités.

Tendance cuir pas net

C’est un fait reconnu et mesuré : la peau d’un homme est plus épaisse que celle d’une femme. Et ces 25 % (en moyenne) d’épaisseur en plus la rendent plutôt moins sensible et plus résistante. Contenant également davantage de collagène, elle se marque moins facilement de ridules et de rides, et en général plus tardivement.
Des avantages indéniables en ces temps de culte de la jeunesse éternelle, cependant contrebalancés par un aspect plus… rude.

Car avec ses glandes sébacées (productrices de sébum), plus volumineuses, plus nombreuses que chez les femmes, et très actives notamment sous l’effet de la testostérone (hormone androgène s’il en est), la peau masculine a une tendance généralement grasse, avec des pores dilatés et souvent encrassés, une apparence pas très nette et des manifestations associées (type points noirs) qui ne le sont guère davantage…

Des besoins à satisfaire

Prendre soin de sa peau n’est pas un concept traditionnellement masculin. Et pourtant… Cette peau spécifique a des besoins qui ne le sont pas moins.
Au-delà du rasage quotidien, l’épiderme masculin nécessite, lui aussi, un entretien régulier pour assurer sa beauté et sa tonicité. En trois points essentiels :
• des nettoyages soigneux, voire légèrement exfoliants, pour purifier ses pores,
• des apports ciblés, hydratants et matifiants, pour maintenir son équilibre tout en améliorant son aspect,
• des soins adaptés, apaisants et reconstituants pour minimiser l’effet toujours agressif du rasage (irritations, microcoupures…), éventuellement régénérants pour compenser les inévitables signes de l’âge.

Des cosmétiques pour vous, les hommes

Longtemps délaissés par le marché, les hommes font aujourd’hui l’objet de toute l’attention du secteur cosmétique : plus une marque, même parmi les plus "petites", qui n’ait sa "gamme homme". Avec, surtout ces dernières années, une offre toujours plus adaptée et ciblée.

Des odeurs et des textures ciblées
Au-delà de la couleur des packagings qui se déclinent sur des tons "virilisés" (brun, noir ou au bleu d’allures marines), les cosmétiques pour hommes proposent aujourd’hui des fragrances plus subtiles et étudiées pour leur plaire, sur des notes boisées plus ou moins soutenues…

Mais c’est surtout en termes de textures que les progrès se sont avérés les plus notables. À peau plutôt grasse et envie d’efficacité rapide bien masculine correspondent aussi des compositions fluides et légères, qui s’appliquent facilement et pénètrent quasi instantanément. Sur le visage, les crèmes donnent la sensation qu’on n’a rien sur la peau ; pour le corps, les gels douches et les shampooings travaillent à une élimination éclair avec une rinçabilité optimisée…

Des soins adaptés et diversifiés
L’offre, qui s’est considérablement élargie, s’est également attachée à répondre au plus juste aux besoins masculins. On n’imagine pas un homme passer une demi-heure devant son miroir chaque matin à peaufiner son apparence. C’est donc le règne du 2-en-1, voire du tout-en-un : les nettoyants se font exfoliants, les soins purifiants, les crèmes matifiantes, les baumes après-rasage anti-âge…

Ce qui n’empêche pas l’industrie de proposer d’initier sa clientèle masculine à des gestes plus ciblés, comme avec les contours des yeux anti-cernes anti-poches, les soins "anti-double menton", les "anti-fatigue" pour lendemain de fête, etc. ! À marché porteur, diversification… parfois excessive : les recettes "rentables" chez les unes sont ainsi transposées chez les autres, pas toujours avec grand intérêt.

La trousse cosmétique au masculin

De quoi, donc, a réellement besoin un homme pour préserver la bonne forme de sa peau comme celle de ses finances ? Comment optimiser son "investissement" cosmétique ?

Hygiène et rasage quotidiens
Ce sont les incontournables.

Gel douche, shampooing ou shampooing-douche ?
En matière de gels douches et de shampooings, les hommes n’ont que l’embarras du choix. Car s’ils peuvent se tourner vers les produits spécifiquement formulés à leur intention, ils apprécieront aussi ceux qu’utilise le reste de la famille… la différence ne résidant le plus souvent que dans la fragrance ou le packaging, et peut-être aussi dans le prix !

Les shampooings-douches, type même du 2-en-1 qu’apprécient les hommes, peuvent rendre des services dans un sac de sport ou pour un week-end allégé en bagages. Mais au quotidien, ils semblent moins intéressants, leurs performances sur les cheveux s’avérant souvent plus décevantes que celles d’un vrai shampooing, surtout en cas de besoins particuliers comme dans le cas de pellicules ou de cheveux gras.

Crème, gel ou mousse de rasage ?
On estime que 75 % des hommes se rasent chaque matin. Gel, crème ou mousse : l’efficacité de ces différentes textures étant assez équivalente, le choix s’effectue principalement en fonction des préférences de chacun. Pour l’orienter s’il en est besoin, sachez que les mousses offrent l’avantage d’être prêtes à l’emploi mais qu’elles sont classiquement accompagnées de gaz propulseurs comme les butane, isobutane et propane, qui comptent parmi les gaz à effet de serre. Le bio-convaincu s’oriente ainsi davantage vers les gels ou les crèmes.

Soins de la peau
Ce sont les plus… qui parfois s’avèrent aussi des plus utiles.

Quel nettoyant pour le visage ?
Plutôt qu’un savon (alcalin et trop agressif) ou le gel-douche (adapté à la peau du corps), le visage préfère un gel légèrement exfoliant aux actifs matifiants pour réguler tout en nettoyant.

Idéalement, le nettoyage se pratique chaque matin pour débarrasser la peau de la sueur et du sébum produits pendant la nuit, et chaque soir pour éliminer les traces de poussière, pollution, sueur et sébum accumulés durant la journée.

Quel(s) soin(s) choisir ?
Inutile de s’encombrer ni de multiplier les produits. Un seul peut suffire.
À condition qu’il soit parfaitement adapté pour répondre à tous vos besoins, comme par exemple un baume après-rasage apaisant, mais également hydratant, matifiant et éventuellement anti-âge.
À condition aussi qu’il ne soit pas oublié dans le placard de la salle de bain, mais appliqué chaque jour.
Pour les adeptes, les contours des yeux ou les masques peuvent apporter des compléments intéressants.

Et tout le reste ? Eh bien, disons-le, il paraît assez superflu !

© 2011- 2021  CosmeticOBS

Eléments associés(1)

Bien choisir ses cosmétiquesAutres articles

41résultats