lundi 12 septembre 2016Bien utiliser ses cosmétiques

5 touches de magie pour faire disparaître les imperfections

© pixabay.com

Une peau parfaite : nous en rêvons toutes, mais nous sommes très peu à l’avoir naturellement au quotidien. Rougeurs, taches brunes, boutons et autres irrégularités nous gâchent trop souvent le teint. La solution SOS ? Des soins adaptés et un maquillage soigné : les clés d’une peau nette de toute imperfection… comme par magie !

Temps de lecture
~ 4 minutes

De l’eau, de l’eau, de l’eau… et l’éponge qui va avec

Nous devons tous nous hydrater régulièrement chaque jour… et ce geste simple est très apprécié aussi par la peau ! Car quand elle manque d’eau, elle se dessèche, se dévitalise et se ride, ce qui nous donne imparablement une apparence fatiguée.
La base d’un teint impeccable est d’abord une peau bien hydratée… et bien soignée, avec des cosmétiques adaptés. Un gramme d’acide hyaluronique peut se lier jusqu’à six litres d’eau (une véritable éponge !), et on comprend que tant de crèmes et sérums cosmétiques hydratants en contiennent.
Ces produits doivent être appliqués matin et soir, en mouvements circulaires de haut en bas du visage après avoir nettoyé la peau. Le geste stimule la circulation sanguine, l’eau est retenue dans la peau et elle paraît plus fraîche et ferme : 30 secondes qui font toute la différence ! Et n’oubliez pas de traiter de la même manière le cou et le décolleté : eux aussi se marquent d’imperfections et sont sujets au vieillissement cutané s’ils sont mal hydratés…

Détacher la peau

Les taches de rousseur sont en vogue en ce moment ? On ne peut pas en dire autant des taches brunes ! Cette extrême pigmentation localisée de la peau peut avoir plusieurs origines : les hormones, le vieillissement, des expositions excessives au soleil… Et une fois qu’elles sont là, il est bien difficile de les effacer !
Mais on peut maintenant les estomper durablement, avec la nouvelle génération de cosmétiques antitaches, qui ciblent la « racine du mal », en inhibant la synthèse de la mélanine de façon à ce que la pigmentation de la peau paraisse plus uniforme.
Et le maquillage peut venir en complément pour masquer les taches encore apparentes : vivent les sticks correcteurs et les fonds de teints compacts (de vrais magiciens !). Appliqués au doigt ou à l’éponge, ils couvrent d’un masque indétectable les différences de tonalités de la peau, les taches comme les rougeurs ou la rosacée.

Feu sur les points noirs !

Les points noirs et les boutons ne sont pas l’apanage des adolescents. Bien sûr, ils sont les premiers concernés du fait des changements hormonaux normaux à leur âge, tout comme du stress ou de petites (mais trop fréquentes) plongées dans la junk food… Mais ce type d’impuretés peut aussi se développer sur des peaux âgées de 30 ans et plus… pouvant créer, comme pour les plus jeunes, inflammations et cicatrices.

Pour les personnes qui ont tendance à avoir une peau grasse, ou même mixte, les sticks traitants peuvent être une bonne solution : ils masquent les imperfections comme un maquillage, mais en plus, leurs actifs purifiants régulent la production de sébum et traitent l’inflammation à l’aide d’agents antibactériens qui contribuent à la régulation de la peau et à sa régénération. Ils agissent ainsi également en prévention de l’apparition de nouveaux boutons et points noirs.
Et en cas de boutons d’apparence rouge ? Mieux choisir un correcteur de couleur verte, à appliquer avant le fond de teint : le vert et le rouge, couleurs complémentaires, se neutralisent. Une touche de poudre et voilà un teint de porcelaine retrouvé !

Cerner les cernes

Une nuit trop courte et au matin, la sanction est là, sous la formes d’ombres bleutées qui cernent nos pauvres yeux fatigués. La peau si fragile de leur contour est la première à se marquer et le plus réussi des maquillages n’y pourra rien si on ne s’occupe pas d’elle en priorité.
Pour les cas les plus « légers », les pigments réflecteurs de lumière donneront un look plus radieux en un instant, en atténuant les ombres et illuminant le regard. Mais dans les situations plus désespérées, pas d’autre solution qu’un correcteur, de préférence de couleur jaune cette fois, pour neutraliser le bleu, à appliquer en touches légères et à bien estomper pour un effet naturel…

Tricoter des gambettes

Il fait trop chaud pour les enserrer dans des collants ou des jeans ? Vous voudriez bien sortir un peu vos jambes, mais… eh oui, comme 80 à 90 % des femmes, vous ne voyez sur elles que la peau d’orange, et vous détestez montrer ces petites traces de cellulite ?
Ne vous résignez pas ! En plus du sport (mais on n’est pas toutes obligées d’avoir envie de faire ses 100 squats par jour…), d’une bonne hydratation quotidienne et d’une nourriture saine, on ne manque pas de crèmes ni de gels amincissants ciblés sur l’anticellulite. Avec de bons massages pour les appliquer matin et soir, on peut obtenir quelques résultats…
Et si en plus, la peau est marquée de vergetures, on peut aussi maquiller ses jambes (si, si !). Pensez aux lotions teintées : il en existe pour le corps, qui, sans être des autobronzants, donnent à la peau un ton hâlé et plus uniforme, jusqu’à la douche suivante !

Source
• beautypress.fr

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
© 2016- 2021  CosmeticOBS

Bien utiliser ses cosmétiquesAutres articles

56résultats