mercredi 7 décembre 2016Bien utiliser ses cosmétiques

Un teint zéro défaut en 5 étapes

undefined

Le teint parfait, sans aucune imperfection : voilà l’idéal auquel beaucoup aspirent. Pourtant, ce n’est pas toujours chose aisée. Les perturbations hormonales, l’alimentation, le stress ou encore la pollution sont autant de facteurs qui peuvent venir mettre à mal l’état de la peau. Pour autant, pas besoin de fuir à la campagne pour espérer avoir une peau de poupée, le maquillage est un excellent allié dans la quête du teint parfait…encore faut-il savoir vers quels produits se tourner et comment s’en servir.

Le teint parfait, sans aucune imperfection : voilà l’idéal auquel beaucoup aspirent. Pourtant, ce n’est pas toujours chose aisée. Les perturbations hormonales, l’alimentation, le stress ou encore la pollution sont autant de facteurs qui peuvent venir mettre à mal l’état de la peau. Pour autant, pas besoin de fuir à la campagne pour espérer avoir une peau de poupée, le maquillage est un excellent allié dans la quête du teint parfait…encore faut-il savoir vers quels produits se tourner et comment s’en servir.

 

Le teint parfait, sans aucune imperfection : voilà l’idéal auquel beaucoup aspirent. Pourtant, ce n’est pas toujours chose aisée. Les perturbations hormonales, l’alimentation, le stress ou encore la pollution sont autant de facteurs qui peuvent venir mettre à mal l’état de la peau. Pour autant, pas besoin de fuir à la campagne pour espérer avoir une peau de poupée, le maquillage est un excellent allié dans la quête du teint parfait…encore faut-il savoir vers quels produits se tourner et comment s’en servir.

Temps de lecture
~ 4 minutes

La recette de la mine zéro défaut réside en seulement cinq étapes. Promis, c’est à la portée de toutes ! 

Démaquillage-nettoyage-hydratation

Ces trois mots doivent résonner comme un mantra. Avant de se maquiller, la peau doit être prête. Pour cela, il est indispensable de la nettoyer matin et soir. Le mieux est d’utiliser un nettoyant doux comme l’eau micellaire, ou encore un lait pour celles qui préfèrent les textures crémeuses. Une à deux fois par semaine, il est recommandé de faire un gommage doux pour aider la peau à se débarrasser de ses cellules mortes.L’étape de l’hydratation est absolument indispensable. Le soin en question va aider à fixer le maquillage, tout en évitant que la peau ne se dessèche.

Une base lissante

Après l’hydratation, les choses sérieuses peuvent commencer. Pour travailler le teint, il faut d’abord appliquer une base. Il en existe de toutes sortes. Elles peuvent être aussi bien lissantes que matifiantes, ou encore apporter une touche d’éclat. Pour celles qui aiment le maquillage léger, la base peut aussi être utilisée seule, avec un voile de poudre.
Attention, ce n’est pas parce qu’on utilise une base de maquillage qu’il faut penser que le visage est hydraté. Les deux produits sont différents et n’ont pas vocation à remplir les mêmes rôles.La plupart des bases sont essentiellement composées de silicones, et ne contiennent pas d’actifs hydratants.

L’application d’un fond de teint

L’époque du teint orange à cause des conseils approximatifs d’une conseillère cosmétiques est révolue. Pour un avoir une mine impeccable, il faut que le fond de teint soit exactement de la même couleur que la peau. Pour tester la couleur du produit, il faut l’appliquer sur l’os de la mâchoire pour voir s’il se fond bien, et non pas sur le dos de la main (en règle générale, la couleur des mains est un peu moins claire que celle du visage).
Ensuite, il est important de comprendre que le fond de teint ne sert pas à camoufler les imperfections, ou les cernes…Il homogénéise le teint, le matifie, et c’est déjà pas mal !

Les bons gestes
La base et le fond de teint sont deux produits qui sont appliqués sur l’ensemble du visage. Un pinceau est nécessaire pour leur application, de façon à ce que le résultat soit homogène. Dans les deux cas, soit on dépose de la matière sur le dos de la main, soit sur le visage par petites touches, sur le front, les joues, le nez et le menton. Puis, on étire le produit de l’intérieur vers l’extérieur pour éviter les démarcations.

Travailler les cernes et les imperfections

La pose d’un anti-cernes et/ou d’un correcteur se fait toujours après le fond de teint. Sinon, sa pose efface le travail de correction réalisé précédemment. Les cernes sont bien souvent plus foncés que la peau, et donc que le fond de teint. Il faut alors choisir un anti-cernes légèrement plus clair, histoire d’obtenir un résultat neutre.
Concernant les imperfections, il est nécessaire d’utiliser des produits dont la couleur est complémentaire de celle des zones à traiter. Les couleurs complémentaires s’annulent entre elles. Pour atténuer une rougeur par exemple, un correcteur vert est requis.

Les bons gestes
Pour l’anti-cernes et le correcteur, la pose se fait également au pinceau. Cette fois ci de façon localisée et en estompant.

Fixer

Maintenant que le teint est nickel, il ne reste plus qu’à faire en sorte que cela tienne. C’est là qu’intervient la poudre. Compacte ou libre, elle va aider à fixer le tout. Pour celles qui veulent éviter l’effet tombées dans la farine, il faut avoir la main légère. Des poudres incolores existent aussi.

Les bons gestes
Jamais deux sans trois, la poudre s’applique également au pinceau, en voile léger sur tout le visage si elle est incolore. Sinon, elle se pose par touches sur le front, les pommettes et l’os de la mâchoire.

Enfin, on n’oublie pas de bien nettoyer tout son matériel avant de s’appliquer quoi que ce soit sur le visage. Un pinceau sale peut contribuer à abimer la peau. Pas la peine de se rajouter du travail en plus !

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
© 2016- 2021  CosmeticOBS

Bien utiliser ses cosmétiquesAutres articles

56résultats