CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
22 janvier 2018Commission européenne

Microplastiques : l'ECHA prépare des mesures de restrictions d'utilisation pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Suite à la demande de la Commission européenne, l’ECHA a commencé à préparer des propositions de restrictions pour les plastiques oxo-biodégradables et les particules de microplastique ajoutées intentionnellement aux produits de toutes sortes à l’usage des consommateurs et des professionnels. Ces mesures entrent dans le cadre de la stratégie “plastiques” de la Commission, publiée le 16 janvier 2018.

Temps de lecture : ~ 4 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Communiqué de l’ECHA

Les données actuelles montrent que les particules de microplastique ajoutées intentionnellement à certains produits à l’usage des consommateurs et des professionnels, comme les cosmétiques, les détergents et les peintures, constituent un risque potentiel pour l’environnement et la santé humaine. Les plastiques oxo-biodégradables facilitent la dégradation rapide des polymères en très petites particules, et peuvent potentiellement contribuer à la pollution microplastique.

Les parties prenantes seront invitées à fournir à l’ECHA toute information pertinente durant la préparation de ces deux propositions de restriction. À cet effet, des appels à données seront lancés au printemps 2018 pour alimenter l’évaluation du risque et des aspects socio-économiques des microplastiques ajoutés intentionnellement et des plastiques oxo-biodégradables.

D’autres types de matériaux pouvant induire la génération de microplastiques, comme la dégradation des textiles et des moquettes, ne sont pas couverts par la demande de la Commission.

Les plastiques concernés

Les plastiques oxo-biodégradables sont des plastiques conventionnels qui contiennent des additifs augmentant l’oxydation du matériau dans certaines conditions. Ils sont utilisés dans des films agricoles, des sacs plastiques et sac poubelle, des packagings alimentaires ou des bâches de décharge. Ils peuvent se décomposer en très petites particules, et potentiellement contribuer ...