CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
27 novembre 2018Comptes-rendus Congrès

Allégations cosmétiques : les réponses de la FEBEA pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Questions/Réponses de la FEBEA

Pas moins de 19 questions sur le thème des allégations cosmétiques ont été posées par les congressistes aux expertes des Affaires scientifiques, réglementaires, environnementales et internationales de la FEBEA, lors du traditionnel Questions/Réponses qui vient chaque année clore le Congrès Parfums et Cosmétiques de la Cosmetic Valley. Avec un focus particulier sur les allégations “Sans…” et “Hypoallergénique” qui sont plus que jamais au cœur de l’actualité, vu les récentes évolutions des réglementations qui les touchent et les textes qui les menacent.

Temps de lecture : ~ 22 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Ont répondu aux questions des congressistes, le 15 novembre 2018 :
• Anne Dux, Directrice des Affaires Scientifiques et Réglementaires, Chargée des relations européennes
• Virginie d’Enfert, Directrice des Affaires Économiques, Environnementales et Internationales
• Françoise Audebert, Conseillère Scientifique et Réglementaire
• Raffaella Berioli, Conseillère Scientifique et Réglementaire
• Catherine Bramaud, Conseillère Scientifique et Réglementaire

Background sur les allégations “Sans…” et “Hypoallergénique”
Le Document Technique (Technical Document on cosmetic claims) issu des travaux du sous-groupe de travail européen sur les allégations et la 8e révision de la Recommandation Produits Cosmétiques de l’ARPP, tous deux applicables à partir du 1er juillet 2019, ciblent particulièrement les allégations “Sans…” et “Hypoallergénique”, rendant leur utilisation très difficile, voire impossible. Et même si ces textes n’ont pas une force absolument contraignante, ils n’en sont pas moins des textes de référence que les représentants de l’industrie comme les autorités de contrôle du marché engagent fortement à suivre.

Allégations “Sans…”

Question

Quelles pourraient être les sanctions pour les marques qui ont des allégations “Sans…” (par exemple Sans parabène) toujours inscrites sur les packs après juillet 2019. Y aura-t-il des demandes de retrait de produits ?

Réponse d’Anne Dux
C’est une question compliquée. D’abord parce que le texte n’est pas très lisible, et ...