CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
12 décembre 2018Comptes-rendus Congrès

ANSM : bilan des inspections 2018 pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

ANSM

Lors du congrès de Chartres organisé par de la Cosmetic Valley, qui s’est tenu les 14 et 15 novembre 2018, les autorités de contrôle prennent toujours la parole. L’ANSM, représentée par Julien Dupont, Chef du Pôle Inspection en surveillance du marché, et Manuella Boutillier, Inspectrice des produits cosmétiques, a présenté ses actions et un premier bilan des contrôles effectués sur le marché sur l’année 2018.

Temps de lecture : ~ 16 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Avant d’entrer dans le vif du sujet, Julien Dupont a souhaité rappeler l’organisation et les missions de l’ANSM.
Aujourd’hui, les effectifs de l’Agence représentent 125 agents, dont 70 inspecteurs.

L’apprentissage initial pour un inspecteur dure de sept à neuf mois. Chaque nouvel arrivant accompagne ses collègues avant de pouvoir diriger une inspection, car il doit être correctement formé à la réglementation cosmétique, mais également aux pratiques industrielles.

Chaque année, l’ANSM effectue 700 inspections dont 10 % de contrôles inopinés, qui font souvent suite à des signalements ou à des incidents bien spécifiques.

L’Agence compte trois missions principales :
• autoriser,
• inspecter,
• réglementer.
Julien Dupont a insisté sur “la vocation de réguler la mise sur le marché, mais également la nécessité d’avoir un vrai savoir des différentes pratiques industrielles. Cette connaissance terrain est indispensable à l’évolution de la réglementation. Nous participons, par exemple, aux réunions préparatoires du COSCOM, en vue d’une modification du guide Borderline”.

Les nouveaux outils de l’ANSM

Toujours soucieuse d’améliorer ses process d’inspection, l’ANSM a revu certaines de ses méthodes.
“Nous sommes dans une phase d’amélioration de la gestion des signalements. Nous travaillons à la mise en place d’un statut juridique ...