mercredi 3 janvier 2018Comptes-rendus Congrès

Contrôles DGCCRF : bilans et perspectives pour 2018

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

La première journée de conférence de l’édition 2017 du Congrès de Chartres s’est terminée par le bilan des contrôles opérés par la DGCCRF en 2016. Raphaëlle Bove, Chef du Bureau Santé et responsable des produits cosmétiques a présenté ses résultats, et annoncé les thèmes des campagnes à venir.

Temps de lecture
~ 4 minutes

Après avoir rappelé le rôle de la DGCRRF, ses objectifs et ses moyens humains et techniques, Raphaëlle Bove est entrée dans le vif du sujet en faisant un point d’étape sur les contrôles effectués en 2017. Elle a également donné quelques pistes d’orientations sur les enquêtes prévues en 2018.

Les axes 2017

Cette année, les enquêteurs de la DGCCRF ont eu en ligne de mire quatre points clé :
• les relations juridiques et commerciales entre donneurs d’ordre et sous-traitants ;
• l’évaluation de la sécurité des produits ;
• la présence du noir de carbone dans certains cosmétiques ;
• le non-retrait du marché de certains produits de soin contenant des substances interdites.

Le dernier point ne faisait initialement pas partie du plan d’enquête 2017 des inspecteurs. C’est la polémique médiatique initiée par une enquête de l’UFC Que Choisir, parue le 7 juin 2017, qui a été le point de départ d’une enquête complémentaire. Raphaëlle Bove rappelle tout de même " que les actions de la DGCCRF ne sont pas dictées par la presse consumériste mais [que] face au retentissement de l’article, il était important de renforcer les contrôles ".
Près de 400 cosmétiques suspectés de contenir des conservateurs …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Comptes-rendus CongrèsAutres articles

479résultats