CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
3 septembre 2018Comptes-rendus Congrès

La cosmétique sous pression(s) pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

???

Fabriquer et mettre sur le marché des produits cosmétiques n’est pas un long fleuve tranquille… Lors de la Journée de la Beauté organisée par le CEW, le 4 juillet 2018 à Paris, Laurence Wittner, rédactrice-en-chef de CosmeticOBS-L’Observatoire des Cosmétiques, a été invitée à présenter le contexte dans lequel fabricants et formulateurs travaillent aujourd’hui… et les multiples contraintes auxquelles ils doivent faire face.

Temps de lecture : ~ 25 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

La cosmétique n’est pas que rêve et beauté. Dès son introduction, Laurence Wittner a évoqué les trois grandes sources de pressions qui pèsent sur le secteur :
• la pression du marché, avec les attentes des consommateurs et le nouveau contexte de l’information ;
• la pression réglementaire, avec ses impacts sur les ingrédients et ses nouvelles normes ;
• la pression des autorités de contrôle, qui se ressent particulièrement sur les cosmétiques personnalisés, l’étiquetage et la caractérisation des nanomatériaux, ou encore la surveillance des ingrédients interdits…

La pression du marché

Pour une marque cosmétique, il est indispensable de prendre en compte les attentes et les exigences de ses consommateurs. Et il n’est rien de dire qu’actuellement, ils n’en manquent pas.

Des consommateurs concernés

Comment qualifier les consommateurs d’aujourd’hui ? “Ils sont concernés !”, selon Laurence Wittner. Et par bien des sujets…

Le naturel
Même si la notion de naturel est mal définie et souvent mal comprise (il suffit pour s’en convaincre de considérer la compréhension approximative des labels bio par le grand public), il n’en reste pas moins dans l’esprit commun que “c’est la Nature qui a raison”, et que “si c’est bio, c ...