CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
15 octobre 2014Comptes-rendus Congrès

Le marché capillaire aujourd’hui et demain pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

© Thinkstock/L'Observatoire des Cosmétiques

Comment est structuré le marché des produits cosmétiques destinés aux soins des cheveux ? Quels sont ceux qui sont en pointe, et dans quelles régions du monde ? Quelles évolutions récentes peuvent constituer les racines des tendances de demain ? Réponses avec Sandra Jones, du cabinet d’analyses de marché Mintel, en ouverture de la 14e JEST organisées par Cosmed le 10 octobre 2014.

Temps de lecture : ~ 13 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Chaque année, l’association Cosmed, qui représente les PME de la filière cosmétique, organise une Journée d’Échanges Scientifiques et Techniques (JEST). Cette 14e édition avait pour intitulé "La cosmétologie du cheveu et du cuir chevelu", et a donc commencé par une vision globale du marché des produits capillaires et de ses tendances. Une présentation assurée par Sandra Jones, sur la base des données recueillies par Mintel.

Tour du monde tiré par les cheveux

De janvier à août 2014, parmi tous les lancements de nouveautés cosmétiques, 12 % étaient des produits capillaires. La catégorie se positionnait ainsi en 3e position, derrière le maquillage (45,04 %, en comptant chaque teinte d’une même gamme comme un produit à part entière, selon l’habitude de Mintel) et les soins de la peau (25,60 %). Viennent ensuite les produits pour le bain et savons (9,28 %) et les parfums (4,23 %).

Dans cette seule catégorie des capillaires, les shampooings tiennent la tête : ils comptent pour 35 % des lancements, devant les soins (23 %), les après-shampooings (18 %) les produits de coiffage (12 %) et les colorations (12 %).

Côté allégations, le naturel et les ingrédients végétaux ont toujours un cheveu d’avance : 52 % des produits lancés en 2014 s’en réclament (ils étaient 49 ...