lundi 16 décembre 2019Comptes-rendus Congrès

L'écotoxicologie des ingrédients cosmétiques, entre mythe, science et réglementation

L'écotoxicologie des ingrédients cosmétiques, entre mythe, science et réglementation

Comment évaluer la réelle écotoxicité des ingrédients cosmétiques et leurs effets sur l’environnement ? Comment mesurer leur biodégradabilité, leur persistance, faire changer une classification harmonisée excessive actée par la réglementation ou lutter contre les idées reçues qui circulent sur Internet ? Lors du Congrès Parfums & Cosmétiques de la Cosmetic Valley qui s’est tenu à Chartres les 6 et 7 novembre 2019, Paul Thomas, éco-toxicologue de Cehtra, a montré, en cinq exemples, comment faire la part des choses entre mythe, science et réglementation… n’est pas simple.

Temps de lecture
~ 8 minutes

Le sujet a beau être au cœur des préoccupations du moment, tant du grand public que des autorités politiques, il est aussi vrai qu’il navigue encore un peu en eaux troubles, et qu’arriver à une certitude sur la réelle écotoxicité d’une substance n’a rien d’un long fleuve tranquille.
Paul Thomas l’a illustré en cinq cas pratiques, chacun introduit par une question d’actualité.

Le dilemme de la biodégradabilité des mélanges

Question : mon produit cosmétique est-il biodégradable ?

La notion de biodégradabilité s’est affirmée au début des années 70, avec un ensemble d’études simples mais rigoureuses destinées à vérifier que les substances relarguées dans l’environnement ne pouvaient pas être bioccumulables et avoir d’effets à long terme.

La facilité de la biodégradation d’une substance est évaluée selon deux critères :
• elle doit être biodégradée à 60 % en 28 jours ;
• une fois le seuil des 10 % atteint, elle doit être biodégradée à 60 % en 10 jours.
Dans ce cas, on considère que :
• 60 % de la substance est minéralisée et se décompose en gaz carbonique et en eau,
• de 10 à 30 % est incorporé dans la biomasse, et est utilisé par les bactéries …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Comptes-rendus CongrèsAutres articles

455résultats