mercredi 30 janvier 2019Comptes-rendus Congrès

Pourquoi une 8e révision de la Recommandation "Produits Cosmétiques" de l'ARPP ?

Érica Mennesson

En France, l’autorégulation en matière d’allégations cosmétiques est du ressort de l’ARPP, particulièrement au travers de sa Recommandation “Produits Cosmétiques”. Sa dernière version, la septième datait de 2013. La huitième vient d’être publiée le 14 novembre 2018. Lors de la rencontre d’information sur les allégations cosmétiques organisée par la FEBEA, Érica Mennesson, Directrice Qualité, Affaires Réglementaires et Objectivation du groupe Nuxe, a expliqué pourquoi il était nécessaire de modifier ce texte de référence.

Temps de lecture
~ 4 minutes

Érica Mennesson a joué la transparence, en faisant amende honorable dès le début de sa présentation : “Nuxe a clairement bu à la fontaine du ‘Sans…’, et je vais essayer de vous expliquer pourquoi nous pensons aujourd’hui que ce n’est plus une très bonne idée de communiquer en ce sens”. Une démonstration qu’elle a étayée par un historique des textes réglementaires de ces dix dernières années et de ce qu’on a pu observer sur le marché.

Petit historique des allégations

Cinq textes principaux marquent l’histoire de la réglementation actuelle des allégations cosmétiques.

2009 : le Règlement 1223/ 2009
Son Article 20 est consacré aux allégations. Il annonce la publication par la Commission européenne de Critères Communs pour définir le cadre de leur utilisation, et aussi un rapport de la Commission pour juillet 2016 sur leur respect en pratique.
Côté consommateurs, un sentiment de méfiance envers la sécurité des produits cosmétiques émerge fortement. Les allégations “Sans…” apparaissent sur les packagings, alimentant les inquiétudes largement relayées par les médias.

2013 : les Critères Communs
Le Règlement 655/2013 est publié et les Critères Communs entrent en application. Ils sont au nombre de six : Conformité à la législation, Véracité, Éléments probant, Sincérité, Équité, …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Comptes-rendus CongrèsAutres articles

500résultats