CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
25 septembre 2018Comptes-rendus Congrès

Quand Marc-Antoine Jamet et la Cosmetic Valley se racontent… pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Marc-Antoine Jamet

S’il y a un bien un nom que beaucoup connaissent dans l’industrie cosmétique, c’est le sien. Mais sait-on vraiment qui il est ? Marc-Antoine Jamet, secrétaire général du groupe LVMH et président de la Cosmetic Valley, s’est livré lors d’une session networking organisée par le CEW à Paris le 11 septembre 2018.

Temps de lecture : ~ 11 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

C’est dans l’auditorium du siège de LVMH que Marc-Antoine Jamet reçoit les membres du CEW.
Plein d’humour, il explique que si les proportions du lieu sont impressionnantes, c’est aussi parce l’endroit était, autrefois, le studio amiral de la chaine France 2 qui accueillait alors décors et projecteurs. Au 22 de l’avenue Montaigne, donc. Il est temps d’entrer dans le vif du sujet. La consigne est claire. Il doit comme ses prédécesseurs se prêter à un exercice autobiographique puis évoquer le pôle de compétitivité Cosmetic Valley qu’il préside. Sur le deuxième point, aucun problème, mais le premier le gène un peu plus. En effet, Marc-Antoine Jamet n’aime pas parler de lui et souhaite évoquer son parcours rapidement. Seule ombre au tableau, il y en a trop pour qu’il puisse les balayer en quelques minutes.
Tant pis, il se prête donc à l’exercice.

Un homme, plusieurs casquettes

“Je suis né dans ce qu’on appelait la bourgeoisie de talents, par rapport à la bourgeoisie de fortune”, commence-t-il. Petit-fils d’agrégés de lettres classiques à une époque où la France compte peu d’étudiants, fils d’une mère comédienne (au théâtre du Soleil, dirigé par ...