CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
11 avril 2016CSSC

Phenoxyethanol : sûr d'emploi pour le CSSC Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

© L'Observatoire des Cosmétiques

Le CSSC (Comité Scientifique européen pour la Sécurité du Consommateur) vient de publier son Opinion sur le Phenoxyethanol. Elle a été adoptée lors de la réunion plénière du 16 mars 2016 et est ouverte à la consultation jusqu'au 31 mai 2016. Conclusion : ce conservateur est sûr en cosmétique à la concentration maximale actuellement en vigueur, et pour tous les consommateurs, quel que soit leur âge.

Temps de lecture : ~ 4 minutes

Background

Le phénoxyéthanol (CAS : 122-99-6), en tant que conservateur, est réglementé par l'Annexe V du Règlement Cosmétiques 1223/2009.
Selon ce texte, il est autorisé en tant que conservateur dans les formulations cosmétiques à une concentration maximale de 1 %.

En septembre 2012, la Commission a reçu une évaluation du risque de la part de l'ANSM française (Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé), faisant état de préoccupations au sujet de l'utilisation du phénoxyéthanol dans les produits cosmétiques.

Le rapport de l'ANSM (Évaluation du risque lié à l'utilisation du phénoxyéthanol dans les produits cosmétiques) conclut que la concentration maximale autorisée (actuellement de 1 %) pour une utilisation en tant que conservateur devrait être abaissée à 0,4 % dans les produits cosmétiques destinés aux enfants de moins de 3 ans.
De plus, le phénoxyéthanol ne devrait pas être utilisé dans les produits cosmétiques destinés à être utilisés sur la zone du siège.
La Commission a reçu des informations en provenance d'autres États membres faisant état de préoccupations similaires concernant l'utilisation du phénoxyéthanol, en particulier pour les enfants.

En décembre 2013, en réponse à un appel à données lancé par la Commission sur le phénoxyéthanol, Cosmetics Europe a soumis a dossier de sécurité pour défendre l'utilisation actuelle du phénoxyéthanol en tant que conservateur dans les formulations cosmétiques à une concentration maximale de 1 %.

En décembre 2014, des informations complémentaires de Cosmetics Europe (Soumission II) ont été reçues par la Commission en et juillet 2015, ces données ont été complétées par un outil d'évaluation de la sécurité, le PBPK (modèle de pharmacocinétique à base physiologique), de façon à fournir une perspective de l'exposition systémique de l'Homme au Phenoxyethanol (absorption, distribution, métabolisme excrétion).

Pour le background initial, voir l'article
CSSC : 7 demandes d'Opinions , du 4 avril 2014.

Opinion

 1. En tenant compte des données fournies, le CSSC considère-t-il que le phénoxyéthanol est sûr d'utilisation en tant que conservateur à une concentration maximale de 1 % ?

Sur la base des informations fournies, le CSSC considère que le 2-phenoxyethanol est sûr d'utilisation en tant que conservateur, à la concentration maximale de 1,0 %.

 2. Il est demandé au CSSC, au cours de cette évaluation, de prendre en compte les groupes d'âges spécifiques qui pourraient être particulièrement sensibles aux effets du phénoxyéthanol utilisé en tant que conservateur dans les produits cosmétiques.

Le facteur toxicocinétique par défaut de 4,0 peut être réduit à 1,0 ce qui donne une marge de sécurité minimum (MoS) de 25 plutôt que de 100 pour l'évaluation de la sécurité du 2-phenoxyethanol. De ce fait, la MoS d'environ 50 pour les enfants couvre également ce groupe d'âge spécifique qui peut être plus exposée au 2-phenoxyethanol que les adultes.

 3. Le CSSC a-t-il d'autres préoccupations scientifiques concernant l'utilisation du phénoxyéthanol dans les produits cosmétiques ?

Cette Opinion ne prend pas en compte l'exposition à d'autres sources que les cosmétiques.

Pour aller plus loin
• Voir le texte intégral de SCCS (Scientific Committee on Consumer Safety), Opinion on Phenoxyethanol, 16 March 2016, SCCS/1575/16 .

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Tous les articles (181)