CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
27 août 2018CSSC

Phenylene Bis-Diphenyltriazine, QRA2 : Opinions finales du CSSC pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

???

Le CSSC vient de publier ses Opinions finales sur la sécurité du filtre UV Phenylene Bis-Diphenyltriazine (S 86), d’une part, et sur le modèle d’évaluation quantitative du risque de la sensibilisation cutanée due à un ingrédient de parfum (QRA 2) d’autre part. Elles ont été adoptées par procédure écrite le 30 juillet 2018.

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Phenylene Bis-Diphenyltriazine

Background

Suite à la soumission I sur le Phenylene Bis-Diphenyltriazine pour évaluer sa sécurité pour une utilisation dans les produits cosmétiques, le CSSC a conclu sans son Opinion de juillet 2015 (SCCS/1556/15) que :
“Sur la base des données scientifiques fournies, le CSSC considère que le Phenylene bis-diphenyltriazine, S86, n’est pas sûr pour une utilisation en tant que filtre UV dans les produits de protection solaire à une concentration allant jusqu’à 10,0 %”.
En mars 2017, au vu de l’Opinion SCCS/1556/15, l’entreprise cosmétique Pierre Fabre a transmis un nouveau dossier de sécurité (soumission II) sur Phenylene Bis-Diphenyltriazine qui répond aux principales questions soulevées par le CSSC et notamment 1) des études de caractérisation physico‐chimiques complémentaires, 2) de nouvelles études de toxicité conformes aux lignes directrices (les études conduites selon les BPL) et 3) enfin le dossier a été réécrit en se focalisant sur l’ingrédient actif de façon à être plus en adéquation avec les pratiques normales.

Pour le background complet, voir les articles
3 demandes d’Opinion au CSSC, du 1er juillet 2013.
Deoxyarbutin, filtre UV S86 : 2 Opinions du CSSC, du 8 septembre 2015.
Phenylene Bis-Diphenyltriazine (S86) : 2e demande d’Opinion au CSSC, du 12 septembre 2017.
Phenylene Bis-Diphenyltriazine, Zinc pyrithione, Sels d ...