CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
16 octobre 2017Ils font les cosmétiques

Colorisi : une marque pas comme les autres Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Vincent Honnart, créateur de la marque Colorisi, a lancé sur le marché du maquillage naturel de qualité mais a surtout choisi de replacer des valeurs humaines au sein de son entreprise. L’Observatoire des Cosmétiques l’a rencontré, portrait.

C’est dans l’ambiance feutrée de l’hôtel Molitor que l’entrevue se déroule. Confortablement installé dans un fauteuil, Vincent Honnart est venu présenter sa marque et, par la même occasion, parler un peu de lui.

Globe trotter, Vincent Honnart a découvert l’univers des cosmétiques à travers les différentes offres internationales il y a une dizaine d’années. Au cours de nombreux voyages, il s’est rendu compte que dans beaucoup de pays, les ingrédients naturels avaient une véritable place dans les rituels de beauté et de soins. "Tout doucement, ma conscience est allée vers le naturel. Ces voyages ont été le déclic. J’ai fini par me retrouver dans la filière maquillage et j’ai trouvé cela passionnant", raconte-t-il.
Vincent Honnart a, par la suite, participé à l’élaboration d’une marque de produits de beauté, Boho cosmetics. L’objectif était de rendre accessible le maquillage bio en proposant une offre tarifaire accessible au plus grand nombre. "En développant ces produits, je me suis rendu compte que les principales consommatrices de maquillage naturel sont des femmes d’une trentaine d’années, mères de famille, qui se sont tournées vers le bio souvent au moment de leur première grossesse, puis ensuite pour  leurs enfants. Ces consommatrices ont ensuite décidé de changer peu à peu leur propre habitude, et se sont mises à la recherche de produits sains. Elles veulent tout le confort et l’esthétique qu’apportent les cosmétiques conventionnels. Force est de constater que le bio et le naturel à cette époque ne répondaient pas à cette demande", explique-t-il.

Une nouvelle idée lui vient alors en tête, créer une marque de cosmétiques sains qui puissent rivaliser avec le confort d’utilisation du maquillage conventionnel haut de gamme. L’originalité de son projet a été la volonté d’intégrer des principes actifs aux produits, il confie "avoir pensé ces produits comme des soins. Les femmes s’en servent chaque jour, autant allier le plaisir de se faire belle tout en prenant soin de sa peau".
Côté formulation, Vincent Honnart s’est penché avec son équipe technique sur les différentes matières pouvant être potentiellement intégrées à ses produits. C’est à l’occasion d’un screening, autour d’une tasse de café, que le déclic a lieu : pourquoi pas intégrer le café aux formules ?
Suite à cette révélation, quasi divine, des recherches plus poussées ont été réalisées sur le café vert. Le constat est sans appel, "il s’avère que le café a de fortes propriétés antioxydantes pour la peau à partir d’une concentration assez faible. Exactement ce qu’il faut, puisqu’il n’est pas possible de mettre beaucoup de principes actifs dans un cosmétique" détaille Vincent Honnart.
Le café a donc été le point de départ de l’aventure Colorisi. Le fondateur de la marque a décidé de se diriger vers une formulation naturelle et non bio "pour ne pas avoir à utiliser de carmin de cochenille pour les rouges à lèvres. Il est préférable de ne pas être labellisé mais de n’utiliser aucune matière première animale. Ainsi toute la gamme est certifiée cruelty-free par Peta".

La nature et l’humain : leitmotiv de Colorisi

Proposer des cosmétiques qualitatifs dont les formules sont naturelles ? Pari réussi, mais l’originalité de la marque réside également dans ses valeurs et sa philosophie.
Vincent Honnart se décrit comme quelqu’un qui apprécie l’artisanat. Les chaines mécaniques et les systèmes de productions 100 % automatisés, très peu pour lui. Pour Colorisi, il a privilégié le manuel autant que faire se peut. "Les rouges à lèvres, les bagues en métal qui les enserrent, les bouchons et autres sont faits mains. Chaque pièce est traitée une à une. L’étape finale de montage des produits et de préparation à l’envoi est gérée par des personnes handicapées. La valeur humaine est essentielle et aujourd’hui, on a un peu trop tendance à l’oublier. Pourtant, c’est capital car cela redonne du sens à l’activité. L’humain passe avant tout, si on peut faire de beaux produits aussi, c’est encore mieux", confie Vincent Honnart.

Colorisi est également engagé dans le respect de la planète. Les packagings ont été pensés pour rivaliser avec les cosmétiques conventionnels mais aussi dans une optique éco-responsable. Ainsi, tous les produits de la marque bénéficient d’écrins en bois de cerisier cultivés de façon raisonnée (chaque fois qu’un arbre est abattu, un autre est replanté) et d’éléments métalliques en aluminium. Vincent Honnart explique ce choix "par le faible impact écologique de ces matériaux. L’utilisation de bois ne produit pas de carbone. L’aluminium en génère lors de sa première phase de production, mais c’est un métal qui est recyclable à l’infini et dont la durée de vie est illimitée".
Enfin, tous les packagings sont rechargeables.

Colorisi apparait donc comme le compromis entre la qualité des cosmétique conventionnelle premium et des engagements envers la nature. Vincent Honnart confie, à la fin de l’entretien, mettre prochainement sur le marché des vernis à ongles 100 % bio. Pour quand ? La promesse est alléchante et face à l’envie d’en savoir plus, il s’amuse à faire durer le suspense en déclarant qu’il "n’y a pas de date précise, il faut que le produit soit vraiment parfait. Tout vient à point à qui sait attendre".
D'autres se sont cassés les dents avec des vernis à ongles labellisés bio, on attend les siens avec impatience !

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Tous les articles (61)