CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
10 juillet 2017Ils font les cosmétiques

Eaux-Mères© : une approche originale de l’eau en cosmétique Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Algues, eau de mer, sel…Tous ces ingrédients marins sont connus et reconnus par l’industrie cosmétique pour leurs bienfaits cutanés. Les formulateurs s’en servent de façon exponentielle. C’est le cas de Guérande Cosmetics, fraichement arrivée sur le marché en 2016. Originaire de Bretagne, la marque propose des produits de soin dont les ingrédients sont issus de la région. En plus de valoriser le patrimoine local, Guérande Cosmetics exploite un composant unique en son genre : les Eaux-Mères©.

Temps de lecture : ~ 4 minutes

Morgane Johannet, chef de produit du laboratoire Science et Nature pour Guérande Cosmetics, a répondu aux questions de L’Observatoire des Cosmétiques.

Fiche d’identité

L’initiative du projet de cosmétiques à partir d’ingrédients marins bretons revient à la Coopérative Les Salines de Guérande. Les paludiers qui travaillent dans les marais salants, ont souhaité mettre à profit ces ressources naturelles. De cette idée est née Guérande Cosmetics, en collaboration avec le Laboratoire Science et Nature. La marque existe depuis 2016 et réunit tous les acteurs de la chaine, des paludiers jusqu’aux formulateurs.

Les Eaux-Mères©, qu’est-ce-que c’est ?

Algues et sel de mer trouvent leur place dans les produits de beauté de la marque. Néanmoins, un autre ingrédient interpelle : les Eaux-Mères©. Ce sont les eaux résiduelles des derniers bassins d’évaporation des salines, qui sont présentes après la récolte du sel. Elles sont récoltées en fin de saison, en août ou septembre selon les années.

Elles sont intéressantes puisqu’elles sont 8 à 10 fois plus concentrées que l’eau de mer en sels minéraux et oligo-éléments tels que : magnésium, calcium, phosphore, sodium et potassium présents sous forme d’ions actifs. "Ces "eaux vivantes", véritable concentré naturel de vie, sont impossibles à reproduire en laboratoire, seule la nature sait nous les offrir", explique Morgane Johannet.

Protocole d’extraction

Les eaux sont pompées dans les salines à Guérande, puis transportées en camion frigorifique jusqu’à un laboratoire où elles sont microfiltrées pour une meilleure conservation. "Tout ce protocole se déroule selon le respect du Cahier des Charges établi entre la Coopérative des Salines de Guérande (les paludiers) et le laboratoire : il vise à établir les bonnes pratiques de collectes afin d’assurer une répétabilité entre les différentes récoltes, ce qui est important pour garantir la qualité de nos cosmétiques", précise Morganne Johannet.

Allégations et bénéfices cosmétiques

L’eau est le composant principal des produits cosmétiques, mais elle est la plupart du temps incorporée sous forme déminéralisée, traitée et neutre. Morganne Johannet insiste sur l’importance de la présence des Eaux-Mères© dans les formules de leurs produits de beauté. Selon elle, "en les incorporant, nous redonnons à l’eau son rôle de vecteur de vie et d’activité. Dosées en parfaite affinité avec la peau (dosage isotonique), elles permettent une reminéralisation des cellules de l’épiderme et une meilleure assimilation des actifs cosmétiques, grâce au principe osmoactif isotonique".

Intégration dans les produits de beauté

Il est bien connu que les eaux chargées en minéraux peuvent déstabiliser les formules. Les Eaux-Mères© n’échappent pas à cette règle. "Du fait de la composition riche de cet ingrédient, tout le savoir-faire réside dans son dosage au cœur de la formule et selon les différents produits de la gamme, de façon à respecter l’équilibre minéral naturel des cellules de l’épiderme", explicite Morganne Johannet.

Guérande Cosmetics a su valoriser le potentiel marin dans les cosmétiques d’une façon assez inattendue. Qui sait encore quelles autres ressources cosmétiques la mer peut nous offrir ?

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Tous les articles (68)