CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
16 avril 2018Ils font les cosmétiques

Et Couraud sublima la femme

Olivier Couraud

Olivier Couraud, fondateur de la marque Olivier Claire, fait partie des êtres humains que l’on qualifie volontiers de “personnage”. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est habité par le désir ardent d’embellir et de réconforter la femme, avec un grand F. C’est à travers la cosmétique qu’il a choisi d’exprimer sa vocation originelle. Portrait.

Prendre soin des femmes est une ambition noble. Chez Olivier Couraud, elle est presque viscérale.
Pour mieux la comprendre, il faut remonter à la genèse des choses et évoquer la première femme de sa vie : sa mère, Marie Claire.
Attachée de presse de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, elle était une personnalité mondaine à la féminité exacerbée. D’aussi loin qu’il s’en rappelle, Olivier Couraud l’a toujours connue comme une consommatrice effrénée de cosmétiques.

Parallèlement à cela, Olivier Couraud développe très tôt une véritable passion pour les végétaux. Il comprend vite que les plantes ont un pouvoir et commence à créer ses premières crèmes à l’âge de 8 ans.
Vivant au Maroc à l’époque, il décrit ce lieu comme “un terrain de jeu formidable. Sur les marchés, tout était disponible en termes de matières premières”
Un peu comme une révélation divine, Olivier Couraud embrasse son destin et réalise qu’il prendra soin de sa mère et de toutes les femmes à travers la cosmétique.

Après une carrière chez Pierre Fabre où il visite les dermatologues, Il est ensuite débauché par un autre laboratoire en tant que cadre des forces de vente puis rejoint une entité encore plus importante comme directeur national.
Néanmoins, Olivier Couraud n’oublie pas ses aspirations premières. Il décide alors qu’il est temps pour lui de créer sa propre marque.
En 2008, il fonde la marque Olivier Claire et formule la première crème de luxe bio à être référencée au Bon Marché.

Femmes, je vous aime

Après cette première expérience concluante, il décide de prendre du temps pour développer la marque et s’entoure de professionnelles du métier, notamment d’une directrice scientifique, une formulatrice, une experte esthéticienne et une chargée des opérations et il vient de recruter une responsable commerciale.
Hasard du recrutement si son équipe est majoritairement constituée de femmes ? Pas vraiment. “J’aime leur énergie. Je recrute des femmes qui aiment les défis, conquérantes, indépendantes et qui ont un solide parcours”, confie-t-il.
Olivier Couraud, féministe d’avant-garde ? Il sourit à cette appellation mais refuse l’étiquette. Pour lui, l’âge est une force plutôt qu’un motif de discrimination, on ne peut qu’applaudir.
Depuis, des hommes ont également rejoint l’aventure Olivier Claire.

Les produits

Et les cosmétiques dans tout ça ? La marque est aujourd’hui composée d’une gamme courte (sept produits), axée sur l’anti-âge.
Olivier Couraud précise “*avoir misé sur une formulation riche en actifs nobles, sourcés en France, avec des concentrations optimisées afin de garantir le plus de résultats“*.
Dans les ingrédients phares, on retrouve la criste marine ou encore le pollen frais de tournesol, qui agissent en parfaite synergie.

Olivier Couraud décrit sa marque comme “*une conjugaison entre naturalité, beauté et volupté. La nature a le pouvoir d’offrir à chaque femme une beauté efficace et sophistiquée, d’où la création des Soins Majeurs de beauté“*.
En plus de proposer des produits de beauté qu’il veut luxueux et raffinés, le fondateur de la marque met un point d’honneur à ce que les formulations soient respectueuses, tant pour l’environnement que pour la consommatrice.
Il indique que “*chaque produit répond à une chartre rigoureuse qui exclut colorants, parabènes, propylène glycol, phénoxyéthanol et thiazolinones. Les composants complémentaires essentiellement d’origine naturelle sont issus de l’agriculture biologique (label Ecocert). La production 100 % française garantie une traçabilité totale des ingrédients“*.

Marque de niche, Olivier Claire est distribuée dans des parfumeries indépendantes ou dans les spas.
Le fondateur de la marque explique ce choix par la “*nécessité de comprendre la dimension holistique, Les propriétaires qui possèdent les points de vente où les produits sont vendus sont conquis par les résultats, sont sensibles à la naturalité des produits et à notre philosophie, c’est aussi une histoire d’âme et de valeurs, ce sont des experts du soin et de véritables partenaires“*

Quels sont les projets pour la marque ? Sur ce point, le fondateur est clair, il veut répondre aux besoins précis des consommatrices. Une gamme hydratante innovante pour les plus jeunes et une gamme corps sont actuellement en cours de formulation. *“Nous allons ouvrir de nouveaux points de ventes en France et nous commençons à nous implanter à l’étranger*“, détaille-t-il.
Petit garçon, Olivier Couraud rêvait de prendre soin des femmes, aujourd’hui ses cosmétiques s’affichent dans les plus jolies parfumeries.
Rien d’étonnant à cela, les volontés du cœur finissent toujours par se réaliser.

JS

Tous les articles (59)