jeudi 4 juin 2020Ils font les cosmétiques

Evoleum : la beauté à boire

Evoleum : la beauté à boire

Avant que les concepts de cosmétique in&out ne soient aussi tendance, les compléments alimentaires souffraient d’une image un peu vieillotte, pas très alléchante. Mais ça, c’est dépassé. Depuis mars 2020, Evoleum, jeune marque qui propose des cures à boire, entend bien redonner ses lettres de noblesse à la nutricosmétique et défendre une approche holistique de la beauté.

Temps de lecture
~ 3 minutes

La nutricosmétique ne date pas d’hier et les fondateurs d’Evoleum n’ont pas attendu qu’elle soit à la mode pour commencer à s’y intéresser.
À la faveur d’une opportunité professionnelle, Kareen et Thierry de Beaurepaire partent s’installer aux États-Unis, sur la côte est.
Très vite, ils sont baignés dans un mode de vie inspirant.

En l’an 2000, ils font un premier pas dans le monde du bien-être en fondant une société spécialisée dans les machines à oxygène et l’aromathérapie et entre dans l’univers du spa.
Mais le véritable tournant a lieu en 2006, lors de leur retour à Paris. Le couple continue de grandir dans le milieu du soin et propose ses services aux instituts les plus cotés de la capitale.
“Au fur et à mesure que nous évoluions dans ce milieu, nous avons pris conscience que tous les sens du client étaient invoqués dans les protocoles de soin… à l’exception du goût”, se souvient Kareen de Beaurepaire.

Ils se mettent à proposer des décoctions aux arômes travaillés et aux bénéfices ciblés, servis en fin de soin comme pour faire perdurer encore le moment.
Le concept plaît à tel point que des enseignes prestigieuse se rapprochent des de Beaurepaire.

“Nous avons …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, TPE, PREMIUM et STARTUP

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Ils font les cosmétiquesAutres articles

77résultats