CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
3 septembre 2019Ils font les cosmétiques

Nya Cosmetics : ode à la beauté noire pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Carole Mbakop

Si les consommatrices caucasiennes n’ont que l’embarras du choix en termes de cosmétiques, ce n’est pas le cas pour celles à la peau noire. Force est de constater qu’elles sont encore trop peu représentées et entendues par l’industrie de la beauté. Pour répondre à leurs besoins, Carole Mbakop, jeune entrepreneuse de 28 ans, a décidé de fonder sa propre marque de soins. Portrait.

Temps de lecture : ~ 5 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Française d’origine camerounaise, Carole Mbakop naît en Israël. Elle y passe toute son enfance et rentre en France à l’aube de la pré-adolescence.
Puberté oblige, sa peau commence à lui jouer des tours. Comme bon nombre d’adolescents de son âge, elle consulte plusieurs dermatologues, apprend à bien se nettoyer la peau mais rien n’y fait. Les années passent et les problématiques cutanées subsistent.

Elle commence alors à comprendre que la différence de climat entre Israël et la France n’y est peut-être pas totalement étrangère.

Les prémices de l’aventure cosmétique

C’est au hasard de ses études de marketing que Carole Mbakop commence à s’intéresser à la beauté, d’un point de vue professionnel. Dans le cadre d’un projet étudiant, elle lance une page Instagram traitant de la beauté éthnique.
L’engouement pour ce compte se fait sentir et rapidement, une petite communauté se fédère.
“J’ai senti que les filles qui me suivaient étaient très en demande. Elles posaient beaucoup de questions sur les spécificités de leur peau. J’ai donc commencé à pousser le sujet et à me renseigner aussi sur l’offre cosmétique proposée à la communauté noire”, explique Carole Mbakop

À l’occasion de sa dernière année de master en alternance, elle a la ...