CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
17 décembre 2018L'actualité des cosmétiques

À la découverte des métiers de la cosmétique ! Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Blushy

La parfumerie-cosmétique constitue un secteur clé de l’économie française. Pourtant, ses métiers et les opportunités qu’elle offre sont souvent méconnus du grand public. Cosmetic Valley et la Maison des Entreprises et de l’Emploi de l’agglomération Chartraine ont imaginé une application mobile afin de faire découvrir le secteur.

Temps de lecture : ~ 4 minutes

Avec 15 000 collaborateurs embauchés en 2017 et une projection de création de 50 000 emplois d’ici 2030, l’entreprise cosmétique ne connaît pas la crise !
Elle est reconnue dans le monde entier, et se hisse à la deuxième place du podium des filières qui exportent le plus, derrière l’aéronautique et devant les vins et spiritueux.
Seule ombre au tableau, elle manque cruellement de main-d’œuvre.
Pourtant, ce n’est pas le travail qui manque.

Comment expliquer ce paradoxe ? Sans doute à cause d’une mauvaise connaissance du secteur et d’une mise en valeur trop faible de ces métiers auprès des collégiens, lycéens ainsi que des demandeurs d’emploi et des personnes en reconversion professionnelle.

Cosmetic Experience

Pour répondre à ce besoin, le pôle de compétitivité Cosmetic Valley s’est associé à la MEE (Maison des Entreprises et de l’Emploi de l’agglomération Chartraine).
Ensemble, ils ont réfléchi à comment rendre le secteur plus accessible au grand public..

À l’heure où le digital est partout, les deux entités ont choisi de mettre au point une application (créée par l’agence Néo Digital) : Cosmetic Experience.

Un parcours immersif

Cosmetic Valley et la MEE ont tablé sur l’humour et la facétie pour rendre la filière cosmétique plus attractive.
L’application, accompagnée d’un livret augmenté, s’articule autour des aventures de Blushy, petit monstre espiègle.
“Une fois Cosmetic Expérience téléchargé sur votre smartphone, vous allez pouvoir jouer avec lui en flashant le symbole qui figure sur les pages du livret. il vous entraîne alors dans quatre défis où il vous réserve bien des surprises”, explique la Cosmetic Valley.

Un site Internet, plus corporate, est également prévu.
On peut y trouver, entre autres, des fiches métiers, un annuaire complet recensant les différents organismes de formation et des articles afin de parfaire ses connaissances sur le monde de la beauté.

Les métiers

Cette industrie abrite une palette de métiers qui s’articule autour de trois domaines :
• la recherche et développement, qui intègre dans son processus les normes et les réglementations relatives aux produits de soin,
• la production et la fabrication, soit toutes les expertises liées à la production industrielle (contrôle de la qualité, conduite d’appareils),
• le marketing, le packaging et la commercialisation.

Au total, la filière cosmétique propose une centaine de métiers. Responsable des affaires réglementaires, conducteur de ligne, chef de projet packaging, analyste sensoriel ou encore conseiller en point de vente, les divers métiers de la beauté peuvent convenir à un large public, selon les compétences et les préférences de chacun.
Le lancement de l’application est la première étape de l’opération séduction de la Cosmetic Valley.
Prochain objectif : communiquer massivement auprès des collèges et lycées en 2019, toujours avec l’aide de Blushy, en chair et os !

JS

Tous les articles (699)