Cosmétique française : puissante… mais menacée !

FEBEA

À l’occasion de son assemblée générale qui s’est tenue à Paris le 4 juin 2019, la FEBEA a présenté les résultats d’une étude sur l’attractivité de la France en ce qui concerne le secteur cosmétique. La Fédération des entreprises de la beauté a souhaité mieux savoir comment l’Hexazone et sa filière cosmétique sont perçus à l’étranger. Verdict : la signature France est toujours rayonnante mais de véritables menaces pourraient l’entacher.

Temps de lecture
~ 3 minutes

L’étude a été menée par le cabinet CH2 Conseil, basée sur une approche lexicographique à partir de l’analyse des messages diffusés dans la presse et des sites Internet de différentes marques en France et à l’étranger pour mettre à jour les tendances marketing.

“La France est portée par un imaginaire puissant et planétaire. La cosmétique française fait rêver. Elle possède aussi des atouts tangibles faisant de la France le leader incontesté de la cosmétique”, affirme Patrick O’Quin, président de la FEBEA.

Trois symboles forts sont associés à la cosmétique française dans l’esprit des consommateurs étrangers :
• Paris, perçue comme “la Ville lumière” où tout n’est que volupté et plaisir,
• la femme française, chic, élégante, libre et enviée à travers le monde,
• la Provence, sorte de jardin d’Eden revisité.

Des atouts incontestables

Si les soins hexagonaux rayonnent dans le monde, c’est grâce à son socle culturel et à son patrimoine historique.
En effet, “la France a inventé la cosmétique ainsi que la parfumerie moderne. Elle peut s’appuyer sur l’expertise de créateurs mythiques au fil des époques. D’ailleurs, ce sont les Français qui ont créé la langue de la cosmétique. Enfin, notre puissance s’explique aussi par la sécurité des …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

L'actualité des cosmétiquesAutres articles

825résultats