Cosmoprof, "the place to be"

Cosmoprof

2900 exposants, 260 000 visiteurs, une trentaine de pavillons… les chiffres de Cosmoprof ont de quoi donner le vertige. Pour cette édition, considérée comme le plus grand événement international de la cosmétique, toutes les marques se sont déplacées en masse à Bologne du 14 au 18 mars 2019. Les Français ont également fait le voyage, bien décidés à défendre leurs couleurs et leur expertise auprès des acheteurs du monde entier.

Temps de lecture
~ 3 minutes

Dans l’industrie cosmétique, certains événements sont immanquables, comme Cosmoprof.
Depuis 53 ans, ce salon réunit les fabricants de produits et d’emballages. L’occasion de se faire connaître des distributeurs du monde entier.
Grandes, moyennes ou petites enseignes, toutes gagnent à être vues à Cosmoprof.

C’est le point de vue de Xavier Padovani, directeur de la Phocéenne de Cosmétique et fondateur de la marque Le petit Olivier.
Ses produits sont bien implantés sur le marché, mais l’homme d’affaires ne manquerait l’événement pour rien au monde. “Cosmoprof, pour moi, en tant que chef d’entreprise, est incontournable. C’est le 23e Cosmoprof qu’on fait, l’entreprise a 23 ans. Dès le début, on a estimé que c’est là où il fallait sêtre. Pour rencontrer l’ensemble des acteurs économiques internationaux, et chaque année on a eu un stand, un petit stand, qu’on a fait grossir. Aujourd’hui, même si on est présent dans 60 pays, j’estime que c’est la plus belle place pour exposer ses produits à l’international. Sur l’ensemble des salons qui peuvent exister sur la planète”, détaille-t-il.

Récemment, Xavier Padovani a fait l’acquisition de Lovea. Suite à ce rachat, certains changements de formules, de packaging et de communication ont été amorcé afin que la marque soit …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

L'actualité des cosmétiquesAutres articles

823résultats