mercredi 3 juin 2020L'actualité des cosmétiques

Déconfinement : tous chez le coiffeur !

Déconfinement : tous chez le coiffeur !

Alors que la France a été à l’arrêt pendant deux mois et que l’ouverture des salons de coiffure était interdite, les Français n’ont pas eu d’autres choix que de voir leur chevelure pousser. Depuis le 11 mai, les coiffeurs ont de nouveau le droit de recevoir leur clientèle et selon une étude publiée par la marque Revlon Professional, ils sont pris d’assaut par des consommateurs bien décidés à en découdre avec leur tignasse.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Revlon, spécialiste du soin capillaire, a réalisé un sondage en mai 2020 portant sur le rapport que les consommateurs ont entretenu avec leurs cheveux durant le confinement.
La marque a interrogé un panel de 333 hommes et femmes de 18 à 75 ans résidant en France métropolitaine.

Les chiffres du secteur

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de rappeler que la coiffure est le deuxième secteur d’artisanat le plus important en France. Avec 85 192 salons et 179 743 employés, la filière a engrangé 5,8 milliards de chiffre d’affaires en 2019.
L’étude de Revlon Professional indique également qu’avant le confinement, 900 000 personnes allaient se faire coiffer chaque jour.

Coupez ces cheveux que je ne saurais voir

Alors que le déconfinement commençait à se profiler, aller chez le coiffeur figurait en première position du top 3 de ce que les consommateurs étaient pressés de faire, avant d’aller se faire épiler et de se rendre chez le barbier.
Décidément, les poils semblent mener la vie dure à leurs propriétaires.

28 % des sondés ont indiqué avoir pris leur rendez-vous pendant le confinement alors que 65 % préféraient attendre un peu. Parmi eux, on retrouve 60 % d’hommes. …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements


Eléments associés(1)

L'actualité des cosmétiquesAutres articles

856résultats