CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
7 janvier 2020L'actualité des cosmétiques

Deux acrylates classés comme "peut-être cancérogènes pour l'homme" par le CIRC pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Deux acrylates classés comme

Le volume 122 des Monographies du CIRC, qui vient d’être publié, contient les résultats de l’évaluation de la cancérogénicité de six substances, dont deux acrylates qui peuvent être utilisés dans les produits cosmétiques, l’Ethylhexyl acrylate et le Trimethylolpropane triacrylate. Tous deux ont été classés dans la catégorie 2B en tant que substances peut-être cancérogènes pour l’homme.

Temps de lecture : ~ 4 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Ils sont tous deux listés dans le Glossaire des ingrédients cosmétiques de la Commission européenne et dans le CosIng.
L’Ethylhexyl acrylate (CAS : 103-11-7 / CE :203-080-7) y est répertorié en tant qu’agent liant et le Trimethylolpropane triacrylate (CAS : 15625-89-5 / CE : 239-701-3) en tant filmogène, conditionneur capillaire et agent de fixation des cheveux.

Ethylhexyl acrylate

L’acrylate de 2-éthylhexyle est utilisé comme co-monomère plastifiant dans la production de résines pour les adhésifs sensibles à la pression, les peintures au latex, les diluants réactifs ou agents de réticulation, les finitions textiles et cuir et les revêtements pour papier. L’exposition professionnelle se produit pendant le processus de fabrication. Le développement d’une dermatite de contact allergique après exposition à l’acrylate de 2-éthylhexyle dans les ongles artificiels a été décrit. Chez les rats, l’acrylate de 2-éthylhexyle est facilement absorbé, largement distribué et excrété principalement sous forme de CO2 dans l’air expiré et sous forme de conjugués d’acide mercapturique dans l’urine. L’acrylate de 2-éthylhexyle subit un métabolisme catalysé par la carboxylestérase et une conjugaison avec le glutathion. Dans des études cutanées de souris mâles, l’acrylate de 2-éthylhexyle augmentait l’incidence des papillomes à cellules squameuses, des papillomes ou carcinomes à cellules squameuses (combinés), des carcinomes à cellules squameuses kératinisées, des mélanomes malins et des fibrosarcomes. Dans l’ensemble, ...