CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
4 septembre 2017L'actualité des cosmétiques

Dis-moi comment tu te parfumes, je te dirais qui tu es Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Se parfumer : un geste quotidien voire routinier et pourtant si révélateur de la personnalité. Du moins c’est ce qu’Aptar, leader mondial des systèmes de distribution dans le secteur cosmétique et de la parfumerie, a souhaité démontrer. Cette société a développé un Codex qui tend à définir les différentes façons de se parfumer : une manière ludique pour elle de sensibiliser les marques aux produits qu'elle propose.

Temps de lecture : ~ 3 minutes

Si s’appliquer du parfum relève du mouvement le plus basique pour le commun des mortels, chez Aptar, c’est tout le contraire. En effet, Sabine Bouillet-Lubot, Strategic Marketing Manager Fragrance explique " qu’il existe mille et une façon de se parfumer, en fonction de différents paramètres. Notre travail est de renouveler cette gestuelle et de la ré-enchanter ".
Parties de ce principe, Sabine Bouillet-Lubot et ses équipes ont démarré une étude qui a duré trois ans, de São Paulo jusqu’à Séoul. Le but ? Essayer de voir si les techniques de parfumage étaient différentes en fonction des âges, du sexe et même de l’ethnie.
C’est à la suite des résultats de l’étude, aussi divers que variés, que l’idée de compiler les différents mouvements liés à l’application du parfum a germé dans la tête des équipes d’Aptar.

Le Codex des Gestuelles

Derrière ce nom mystérieux, se cache un lexique. Premier dictionnaire du genre, les termes que l’on retrouve sont des néologismes que l’on doit à Aptar dans sa démarche de caractériser toutes les façons que l’humain a de vaporiser son eau de toilette.
On y retrouve des définitions comme :
Débrumer : action de tapoter vigoureusement le visage de parfum, lors de la toilette, afin de sortir de l’état de somnolence matinale. L’équivalent d’un expresso très serré.
Ennuager : transformer la fragrance en nuage pour mieux se plonger dedans afin d’être entièrement imprégné. Un bonheur …s’ennuage.
Déliprécis : se dit d’une personne qui cible avec délicatesse des points précis tels que l’arrière des oreilles jusqu’à la nuque, les poignets, les creux du coude…pour y retenir le parfum.
Smelfie : cliché olfactif, action de sentir son poignet une fois ce dernier imprégné de parfum.

Le but du Codex est aussi un moyen de mettre en valeur l’expertise du groupe. Ainsi, Aptar entend montrer aux marques que la création d’un parfum passe également par le mode de distribution. Effectivement, un effet brume ou un jet plus franc participe sans conteste à l’aura autour du produit ainsi qu’à l’expérience sensorielle du consommateur.

Disponible sur Internet, ce petit précis de parfumage, glamour et décalé s’adresse aussi bien aux amateurs du genre qu’aux néophytes mais également à tous ceux qui souhaitent décrypter la façon dont ils se parfument. Le Codex des Gestuelles s’inscrit dans le projet Rituels, présenté au Grand Musée du Parfum, qui réunit la photographie et la vidéo autour des souvenirs du parfumeur Jean Ellena.

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Pour aller plus loin
• Voir le Codex des Gestuelles

Tous les articles (721)