CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
21 octobre 2019L'actualité des cosmétiques

Grand Jeu Concours - Congrès de Chartres : les réponses et les gagnants ! Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Grand Jeu Concours - Congrès de Chartres : les réponses et les gagnants !

Mi-septembre, en partenariat avec la Cosmetic Valley et abe, CosmeticOBS lançait la deuxième édition du Grand jeu concours organisé à l’occasion de la 17e édition du Congrès Parfums & Cosmétiques. 10 questions sur des sujets réglementaires pointus, et de jolis lots à gagner, dont une entrée aux deux jours du congrès. Le concours s’est terminé le 11 octobre : c’est donc l’heure de dévoiler les bonnes réponses… et les heureux gagnants !

Temps de lecture : ~ 11 minutes

Vous avez été 52 à participer à ce concours, et beaucoup d’entre vous se sont montrés brillants ! Félicitations à tous, certaines questions n’étaient pas si faciles, mêmes si toutes les réponses (ou presque !) pouvaient être trouvées dans nos contenus PRO en ligne et/ou dans les ebooks de CosmeticOBS !
Aujourd’hui, toutes les réponses ayant été dépouillées et analysées, nous pouvons vous donner les bonnes réponses… et le nom des gagnants !

Les bonnes réponses

Question 1 : La sécurité du Triclocarban doit être évaluée par la France en 2020 dans le cadre du CoRAP. Pour quel motif ?
Réponse : Pour son potentiel reprotoxique et de perturbateur endocrinien.
La réponse pouvait être trouvée dans l’article CoRAP 2019-2021 : 100 substances vont être évaluées, ainsi que dans l’ebook Les Ingrédients Perturbateurs Endocriniens.

Question 2 : Quelles sont les autorités compétentes qui agissent en Russie dans le domaine des cosmétiques ? Et dans quels domaines sont-elles compétentes ?
Réponse :
• The Federal Consumer Protection and Public Welfare Service (Rospotrebnadzor) qui gère l’enregistrement des produits, la protection des consommateurs, la supervision et la mise en application des Règlements techniques ;
• The Federal Service of Accreditation (FSA) qui s’occupe de l’enregistrement des déclarations de conformité ainsi que de l’accréditation des laboratoires et des organismes certificateurs ;
• The Federal Agency on Technical Regulation and Metrology (Rosstandart) dont le rôle est de publier des méthodes harmonisées notamment via les normes).
La réponse pouvait être trouvée dans l’article La réglementation cosmétique en Russie.

Question 3 : Le 2e Règlement Omnibus sur les CMR a été notifié à l’OMC et doit être adopté fin 2019. Combien de nouvelles entrées vont être ajoutées à l’Annexe II du Règlement 1223/2013 ?
Réponse : 31.
• L’Annexe I de ce Règlement indique que 13 nouvelles entrées sont ajoutées à l’Annexe II du Règlement 1223/2009.
• Son Annexe II en modifie 2, en supprime 1 et en ajoute 18 autres.
13 + 18 = 31 !
La réponse pouvait être trouvée dans l’article Le 2e Règlement CMR européen notifié à l’OMC, publié le 19 juin 2019, ainsi que dans l’ebook Best-Of 2019 (Partie I).

Question 4 : Au dernier Congrès Parfums et Cosmétiques de Chartres en 2018, Salvatore D’Acunto, Chef d’Unité – Technologies de la Santé et Cosmétique de la DG Grow, a annoncé l’adoption d’un texte “assez prochainement”. Il a en fait été publié au Journal Officiel de l’Union Européenne le 8 mai 2019. De quel texte s’agit-il ?
Réponse : Le glossaire des dénominations communes des ingrédients à utiliser dans l’étiquetage des produits cosmétiques.
La réponse pouvait être trouvée dans l’article Les actualités réglementaires européennes, publié le 19 novembre 2018, ainsi que dans l’ebook Best-Of 2018 (Partie II).

Question 5 : La cosmétique est pleine d’acronymes ! Saurez-vous expliciter celles-ci ?
• ABS • BEUC • CMR • DGCCRF • HEPB • MEB • PBT • RSE • RSPC • UEBT

Réponse :
ABS : Access and benefit sharing (réponse dans l’article L’ABS, accélérateur d’éthique et de biodiversité et dans le databook La cosmétique écoresponsable - LE DATABOOK 2019)
BEUC : Bureau européen des consommateurs (réponse dans plusieurs articles, dont Étiquetage électronique des allergènes : Inacceptable, pour le BEUC)
CMR : Cancérogène, Mutagène, Retroptoxique ou toxique pour la Reproduction (réponse dans de très nombreux articles et notamment la Fiche CMR du Lexique cosmétique)
DGCCRF : Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (réponse dans une multitudes d’articles, d’ebooks et de databooks ! ;-)
HEPB : Hydroxyethoxyphenyl butanone (réponse notamment dans l’article Un nouveau conservateur (HEPB) autorisé fin 2019)
MEB : Microscopie Électronique à Balayage (réponse dans l’article Nanomatériaux : quelle approche concrète pour les industriels ? ou dans l’ebook Le Règlement Cosmétiques 1223/2009)
PBT : Persistant, Bioaccumulable, Toxique (réponse notamment dans la Fiche SVHC du Lexique cosmétique)
RSE : Responsabilité Sociétale des entreprises (réponse par exemple dans l’article De l’importance de l’environnement dans la RSE, ou dans le databook La cosmétique écoresponsable - LE DATABOOK 2019)
RSPC : Rapport sur la Sécurité du Produit Cosmétique (réponse dans la Fiche pratique Informations requises dans le DIP : Rapport sur la Sécurité du Produit Cosmétique, ou dans le Databook Le Dossier d’Information sur le Produit - Le DATABOOK 2018)
UEBT : Union for Ethical BioTrade (réponse, par exemple, dans l’article Biodiversité : un gage d’innovation et de confiance des consommateurs)

Question 6 : Le CSSC a publié son Opinion finale sur le Butylphenyl methylpropional (BMHCA, Lysmeral). D’après sa conclusion, la substance peut-être elle considérée comme sûre pour une utilisation en cosmétique ?
Réponse : Selon les termes du CSSC, “En prenant en compte un seul produit, le Butylphenyl methylpropional (p-BMHCA) (CAS : 80-54-6) avec l’alpha-tocophérol à 200 ppm peut être considéré comme sûr lorsqu’il est utilisé comme ingrédient de parfum dans différents produits cosmétiques sans rinçage et à rincer. Toutefois, compte tenu de l’exposition globale déterministe de premier niveau résultant de l’utilisation conjointe de différents types de produits, le Butylphenyl methylpropional aux concentrations proposées ne peut être considéré comme sûr”.
La réponse pouvait être trouvée dans l’article Butylphenyl methylpropional : Opinion finale du CSSC, publié le 16 mai 2019, ainsi que dans la Fiche Ingrédient - Butylphenyl methylpropional.

Question 7 : En 2017, le chiffre d’affaires total de l’ensemble de la filière cosmétique française s’élevait à 45 milliards d’euros. Quel est le montant de la participation des fabricants de cosmétiques à ce chiffre ?
Réponse : 24 milliards.
La réponse pouvait être trouvée dans l’article Filière cosmétique : poids lourd de l’économie française, publié le 8 juillet 2019.

Question 8 : Le nano-dioxyde de titane peut se présenter sous plusieurs formes (quasi-sphérique, plaquettes, bâtonnets…). Quelle application a-t-il quand il est sous forme de bâtonnets ?
Réponse : Filtre UV.
La réponse pouvait être trouvée dans l’article Nanomatériaux : la bonne caractérisation pour être conforme à la réglementation, publié le 23 janvier 2019, ainsi que dans le databook Nanomatériaux - Le DATABOOK 2019.

Question 9 : L’apposition du Point Vert sur les étiquettes n’est plus obligatoire en France. Dans quels pays européens l’est-elle toujours ?
Réponse : L’Espagne, le Portugal, la Grèce et Chypre.
La réponse pouvait être trouvée dans l’article Ingrédients controversés, Règlement Cosmétiques et Norme ISO 16128 : les réponses de la FEBEA, publié le 5 décembre 2018, ainsi que dans l’ebook Best-Of 2018 (Partie II).

Question 10 : Certains filtres UV sont autorisés à des concentrations différentes en Europe et aux États-Unis (exemple : Butyl Methoxydibenzoylmethane/Avobenzone – Europe : 5 % - USA : 3 %). Quels sont les pourcentages autorisés pour l’Ethylhexyl Triazone ?
Réponse : La concentration de l’Ethylhexyl Triazone est limitée à 5 % en Europe ; ce filtre n’est pas autorisé aux USA.
La réponse pouvait être trouvée dans l’article Fiche de synthèse : Les filtres anti-UV et écrans solaires, publié le 11 juillet 2018, ainsi que dans le databook Solaires - Le DATABOOK 2019.

Question Bonus : La rédaction de CosmeticOBS participe à de nombreux évènements professionnels, congrès, salons… À l’un d’entre eux, prochainement, deux de ses membres seront présents, Laurence Wittner pour donner une conférence, et Jasmine Salmi pour animer une table ronde. De quel évènement s’agit-il ?
Réponse : LuxePack Monaco. Jasmine Salmi a animé la table ronde “À chaque peau sa formulation”, et Laurence Wittner a donné une conférence intitulée “To do or not to do… avec les ingrédients cosmétiques”.

Les gagnants

1er Prix : Pauline Ferereira, d’Institut Scientis
• Elle a obtenu la note de 19,5/20. Elle a gagné une entrée gratuite aux deux jours du congrès Parfums et Cosmétiques 2019 (Chartres) – en partenariat avec la Cosmetic Valley (valeur : 1 296 € TTC).

2e Prix : Laboratoire Lignes St Barth
• Le Laboratoire Lignes St Barth a obtenu une note de 18,5/20. Un article “portrait et présentation de l’entreprise” sera réalisé et publié sur CosmeticOBS (valeur : inestimable ;-).

3e Prix : Gwenaelle Vernay, d’Edencos
• Elle a obtenu la note de 18/20. Elle a gagné trois ebooks à choisir dans la Librairie de CosmeticOBS (valeur moyenne : 300 € HT).

4e Prix : ex-aequo Juliette Fincias, Julia Gourlaouen et Chloé Violin
• Elles ont obtenu la note de 17,5/20 et ont gagné chacune deux ebooks à choisir dans la Librairie de CosmeticOBS (valeur moyenne : 200 € HT).

5 Prix : ex-aequo Aela Derrien, Christina Jorge et Cyntia Rahmani
• Elles ont obtenu la note de 16/20 et ont gagné chacune un ebook à choisir dans la Librairie de CosmeticOBS (valeur moyenne : 100 € HT).

Bravo à toutes ! Et à l’année prochaine pour la 3e édition de ce jeu concours !

LW

Tous les articles (741)