CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
2 janvier 2020L'actualité des cosmétiques

L'agenda cosmétique de 2020 pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

L'agenda cosmétique de 2020

Suppression des microplastiques dans les formules, enregistrements nanos, Brexit, ingrédients en cours d’évalation par le CSSC, nouvelles restrictions pour les D4 et D5 ou le Climbazole, poursuite de l’étude d’un nouvel étiquetage pour les allergènes, entrée en application de plusieurs réglementations (CMR, glossaire des ingrédients)… : beaucoup de réglementations et de nouvelles obligations entrent en application, d’autres sont en préparation. Et 2020 sera également riche en rendez-vous, congrès, salons… CosmeticOBS-L’Observatoire des Cosmétiques a réuni ici les principales dates clés à préparer pour ne pas être pris au dépourvu quand l’échéance sera venue !

Temps de lecture : ~ 19 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Tout au long de l’année

Contrôles de la DGCCRF : les thématiques annoncées
• Allégations : Les contrôles des allégations “Bio”, “Naturel”, “Sans…” et “Avec…” vont se poursuivre dans la lignée des investigations menées en 2019.
• De même, les contrôles des nanos seront poursuivis, et notamment ceux concernant l’utilisation des colorants sous forme de nanomatériaux.
• Dernier volet : dans le cadre de l’opération “Marché propre”, un focus sera porté sur le respect de l’interdiction des CMRs et des restrictions des ingrédients réglementés.

Article associé
DGCCRF : Bilans des contrôles 2018-2019 et perspectives 2020, CosmeticOBS, 26 novembre 2019

1er janvier 2020

Jour férié - Jour de l’An

Interdiction des microbilles dans les produits cosmétiques à rincer destinés à l’exfoliation et au nettoyage de la peau
Plus de microplastiques dans les exfoliants et autres produits à rincer : c’est le mot d’ordre de l’année. La recommandation de Cosmetics Europe de cesser de les utiliser avait 2020 pour objectif, et ce 1er janvier voit aussi plusieurs lois nationales entrer en viguer (Italie, Asie, Californie…). Un premier pas avant les les interdictions qui se profilent dans le cadre du Règlement REACH : l’ECHA propose en effet, à terme, de les interdire dans tous les cosmétiques, rincés et non-rincés.

Articles associés
Micro-plastiques : Cosmetics Europe appelle à ne ...