CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
22 octobre 2018L'actualité des cosmétiques

Mise en cause des applis cosmétiques : la réponse de Clean Beauty Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

???

Nouvel épisode dans le débat sur la pertinence des applications cosmétiques proposant de décrypter les listes d’ingrédients: Candice Colin et le Dr Claire Gagliolo, co-créatrices de l’appli Clean Beauty, dénoncent les “amalgames” contenus dans le communiqué de la FEBEA appelant à la “transparence et à la rigueur scientifique”.

Temps de lecture : ~ 3 minutes

Communiqué de Clean Beauty

Réaction de Clean Beauty à la communication de la FEBEA du 19 octobre sur les applications de décryptage des ingrédients cosmétiques : Candice Colin et le Dr Claire Gagliolo, co-créatrices de Clean Beauty, dénoncent les amalgames contenus dans ce communiqué et revendiquent au contraire la plus grande transparence et rigueur scientifique dans leurs travaux.

Dans un contexte de remise en cause de l’innocuité réelle d’un certain nombre d’ingrédients cosmétiques par la communauté scientifique et les pouvoirs publics français, Clean Beauty est aujourd’hui la seule application mobile qui ne note pas les produits mais permet une identification des ingrédients controversés dans les cosmétiques sur la base de la bibliographie scientifique internationale grâce à une simple photo de la liste des ingrédients (pas de scan de code-barres renvoyant à une base de données produits).

Clean Beauty se distingue clairement de toutes les autres applis disponibles.
• Clean Beauty a été développée par une équipe de scientifiques dirigée par un Docteur en Pharmacie cosmétologue selon une méthodologie rigoureuse.
• Clean Beauty fournit pour chaque ingrédient controversé identifié l’ensemble de la bibliographie scientifique.
• Clean Beauty a fait le choix de ne pas évaluer ni noter les produits. Clean Beauty fournit uniquement une information documentée scientifiquement sur les ingrédients controversés dans la communauté scientifique.
• Clean Beauty ne renvoie vers aucune base de données produits. Il ne peut donc y avoir aucune erreur concernant la composition. Les listes d’ingrédients sont toujours à jour.

La réalité des ingrédients controversés en cosmétique

Si le Règlement Cosmétiques européen est aujourd’hui le règlement cosmétique le plus sévère au monde, il exclut chaque année quelques ingrédients qui étaient au sens réglementaire du terme considérés tout à fait surs quelques semaines avant leur interdiction.

D’une manière générale, un certain nombre de composants couramment utilisés en cosmétique posent aujourd’hui question à une partie de la communauté scientifique en raison notamment de leurs effets cumulatifs et cocktail. Car outre leur utilisation par l’industrie de la beauté, certains de ces ingrédients sont aussi présents dans de nombreux produits du quotidien - alimentation, produits d’entretien, plastiques… - renforçant ainsi leur impact potentiel sur la santé. Ils s’additionnent, se cumulent (effets cumulatifs) ou s’agrègent pour démultiplier leurs effets (effets cocktail).

Au mois d’avril dernier, le Ministère de la Santé a franchi une étape supplémentaire, dans la nouvelle édition des Carnets de Santé, en recommandant aux jeunes parents, de ne pas utiliser de cosmétiques pour leur bébé et pour eux-mêmes pendant les premiers mois de la vie de l’enfant. “On peut regretter que le doute soit jeté sur toute l’industrie mais il montre à tout le moins que les pouvoirs publics s’inquiètent de la situation”, explique Candice Colin.

FP

Tous les articles (683)