CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
17 septembre 2018L'actualité des cosmétiques

Parfumeries sélectives : quand online et retail marchent main dans la main Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

femme faisant son shopping en ligne

Aujourd’hui, le consommateur a le choix entre acheter depuis son canapé ou se déplacer en boutiques. Loin de se concurrencer, ces deux options sont toutes deux plébiscitées par les consommateurs, pour des raisons bien diverses.

Temps de lecture : ~ 4 minutes

La Fédération française de la Parfumerie Sélective (FFPS vient de dévoiler les résultats de la deuxième édition de son étude réalisée avec l’IFOP sur les comportements des clients en parfumeries sélectives. Elle démontre que le canal digital et l’achat en magasin sont deux canaux complémentaires au bénéfice du client.

Cette étude a été menée auprès d’un échantillon national représentatif de 1000 individus âgés de 18 ans et plus, entre le 21 et 23 mars 2018. L’échantillon a été structuré selon la méthode des quotas.

Internet et retail : chacun ses avantages

L’étude menée par l’IFOP révèle que pour 33 % des sondés, Internet est le canal privilégié pour se renseigner en amont et surtout pour comparer les prix et trouver la meilleure offre.
En revanche, les boutiques restent pour 73 % des personnes interrogées le lieu d’achat préféré quand il s’agit de consommer de l’hygiène/beauté.

Alors que les magasins se démènent depuis quelque temps pour améliorer leurs services, il n’est pas étonnant de voir que 63 % du panel aime s’y rendre pour voir les produits en vrai et 43 % pour bénéficier de conseil.
En revanche, 60 % estiment qu’Internet est un outil bien plus pratique en termes de comparaison de prix.
Selon William G. Koeberlé, Président de la FFPS, les consommateurs sont devenus “omnicanal” et se servent autant d’Internet que des magasins. En somme, ces deux espaces sont devenus complémentaires. ### Les motivations Mais quels sont les critères qui poussent les clients à procéder à l’achat que ce soit sur Internet ou en point de vente ?

L’enquête indique que parmi les 73 % des personnes qui finalisent leurs courses beauté en magasin, 43 % évoquent le plaisir de se rendre dans ces lieux afin de profiter des services, conseils et animations mis en place régulièrement par les marques.
À cela s’ajoute une part de 44 % qui explique avoir besoin de toucher, sentir et essayer les cosmétiques avant de les acquérir. Les boutiques sont donc le lieu idéal.

Côté Internet, les aficionados du shopping en ligne expliquent pourquoi ils privilégient ce canal.
Ils sont 60 % à évoquer les prix intéressants et 47 % à vanter la praticité. “C’est surtout vrai sur des produits comme les soins, plus adaptés aux ré-achats que les parfums ou le maquillage”, indique la FFPS. ### Quid des Millenials ? La génération Y est encore passée au crible dans cette étude. Considérée comme hyper-connectée, au fait des dernières tendances, elle est une véritable “digital addict”.
Ainsi, l’enquête IPSOS révèle que les moins de 35 ans sillonnent le web à la recherche des meilleures offres mais ne désertent pas pour autant les boutiques.

En effet, génération Y ou pas, la cosmétique est avant tout une question de sensorialité et de plaisir. Quoiqu’on en pense, Internet ne peut pas se substituer à tout cela Il est vrai que l’avènement du e-commerce a provoqué une crise du retail. Mais les points de vente offrent des avantages non négligeables comparés au shopping en ligne, et vice-versa.
Finalement, il y a de la place pour tout le monde et chacun y trouve son compte !

JS

Tous les articles (661)