CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques

A la une : L'actualité des ingrédients Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

13 novembre 2019 | L'actualité des ingrédients

Dihydroxyacetone pour les colorations capillaires : Opinion du CSSC pro

Le CSSC vient de publier son Opinion sur la sécurité de la Dihydroxyacetone en tant qu’ingrédient de teinture capillaire. Cette Opinion a été adoptée lors de la réunion plénière des 31 et 31 octobre 2019, et est ouverte aux commentaires jusqu’au 20 janvier 2020.

[Lire plus...]

Tous les articles

 © CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Vente en ligne de cosmétiques : la liste des ingrédients doit être affichée pro

On la cherche souvent… en vain. Alors qu'elle est bel et bien obligatoire. La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) vient ainsi de rappeler que la liste des ingrédients est une information substantielle au sens de l’article L.111-1 du Code de ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

REACH : l'échéance 2018 et les "détails" qui coincent pro

Le long processus d'enregistrement et d'évaluation des substances chimiques présentes sur le marché européen arrive à son terme, avec la dernière échéance du 31 mai 2018 concernant les tonnages de 1 à 100 tonnes par an. Une date particulièrement critique au vu des difficultés rencontrées par les enregistrants et les conséquences (et obligations) induites pour les utilisateurs en ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Perturbateurs endocriniens : consultation sur les lignes directrices pro

Suite à la publication du Règlement européen définissant des critères scientifiques pour la détermination des propriétés perturbant le système endocrinien pour les biocides, l’ECHA (Agence européenne des produits chimiques) et l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) invitent toutes les parties intéressées à commenter le projet de lignes directrices pour ...

L'association E3M lance l'

La bataille de l'aluminium relancée ?

L’aluminium n’en finit pas de susciter des inquiétudes, qu’il soit présent dans les médicaments, les vaccins ou les produits de consommation courante, dont les cosmétiques. Fin 2017, un colloque organisé par l’association E3M a de nouveau, présentations scientifiques à l’appui, ravivé la flamme anti-alu et a appelé à la “nécessaire vigilance ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Règlement 2017/2228 : restrictions pour les protéines d'arachide et de blé pro

Le Règlement 2017/2228 du 4 décembre 2017, publié au Journal officiel de l’Union européenne le 5 décembre, vient modifier l’Annexe III (substances soumises à restrictions) du Règlement Cosmétiques 1223/2009, pour limiter le niveau de protéine d’arachide de l’huile d’arachide, de ses extraits et de ses dérivés, ainsi que le poids moléculaire moyen des peptides des protéines de blé ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

REACH 2018 : les fournisseurs priés de communiquer leurs projets d'enregistrement pro

Le Groupe de contact des directeurs (DCG), plate-forme d'échanges entre la Commission européenne, l'ECHA et les associations représentant l'industrie, recommande que les entreprises communiquent clairement leurs intentions d'enregistrement à toute la chaîne d'approvisionnement pour éviter des ruptures potentielles d'approvisionnement après la date butoir pour les enregistrements REACH du 31 mai 2018.

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

o-Phenylphenol : nouvelle restriction d'utilisation fin 2018 pro

L'Union européenne vient de transmettre à l'OMC un projet de règlement destiné à diminuer la concentration maximum autorisée du conservateur o-Phenylphenol dans les produits cosmétiques sans rinçage. Il devrait être adopté courant 2018 et entrer en vigueur six à neuf mois plus tard.

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Exposition globale au Climbazole : Opinion du CSSC pro

Le CSSC vient de publier son Opinion sur la sécurité du conservateur cosmétique Climbazole, en tenant compte de scénarii d'exposition à plusieurs types de produits en contenant. Cette Opinion a été adoptée lors de la réunion plénière des 24 et 25 octobre 2017, et été rendue sous la forme d'un addendum. Le Comité scientifique a ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

QRA 2 : Opinion du CSSC pro

Le CSSC vient de publier son Opinion sur la pertinence du modèle d'évaluation quantitative du risque de la sensibilisation cutanée due à un ingrédient de parfum (QRA 2). Cette Opinion a été adoptée lors de la réunion plénière des 24 et 25 octobre 2017, et est ouverte à consultation jusqu'au 22 janvier 2018.

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Perturbateurs endocriniens : le point sur les connaissances scientifiques (3/3) pro

Le 29 septembre, à Montpellier, lors de la 17e JEST (Journée d’échanges scientifiques et techniques) que Cosmed a consacré aux ingrédients cosmétiques critiques, le toxicologue Alain Lombard a fait un point complet sur ce qu’on sait des perturbateurs endocriniens. Après avoir abordé le problème de leurs définitions et des critères d’identification, puis leurs ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Le Canada adapte la réglementation de plusieurs ingrédients cosmétiques pro

Le 8 novembre 2017, Santé Canada a ouvert une consultation sur plusieurs modifications de la Liste Critique des ingrédients des cosmétiques. Sont ainsi prévus : l'alignement sur la réglementation européenne des concentrations maximum du colorant CI 12085, de la MIT et de la MCIT ; l'interdiction d'un agent antimicrobien et des dérivés de ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Zinc pyrithione : demande d'addendum d'Opinion au CSSC pro

L'ingrédient cosmétique Zinc pyrithione, conservateur et agent antipelliculaire, va faire l'objet d'une nouvelle évaluation de sa sécurité par le CSSC. La demande en a été faite par la Commission européenne suite à la disponibilité de nouvelles études le concernant. Le Comité Scientifique a jusqu'en février 2018 pour donner son Opinion.

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Perturbateurs endocriniens : le point sur les connaissances scientifiques (2/3) pro

Le 29 septembre, à Montpellier, lors de la 17e JEST (Journée d’échanges scientifiques et techniques) que Cosmed a consacré aux ingrédients cosmétiques critiques, le toxicologue Alain Lombard a fait un point complet sur ce qu’on sait des perturbateurs endocriniens. Après avoir abordé le problème de leurs définitions et des critères d’identification, il a ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Hydroxypropyl p-phenylenediamine et son sel dichlorhydrate : demande d'Opinion au CSSC pro

L’Hydroxypropyl p-phenylenediamine et son sel dichlorhydrate (A165), deux ingrédients de teinture capillaire, vont faire l’objet d’une évaluation de leur sécurité par le CSSC. La demande en a été faite par la Commission européenne et vient d’être publiée le 3 novembre 2017. Le Comité Scientifique a jusqu’en mars 2018 pour donner son Opinion.

SEPPIC lance Xylishine, hydratant et réparateur de la fibre capillaire pro

Le nouvel actif cosmétique de SEPPIC, Xylishine, est une association bio-inspirée (qui imite la nature) de sucres naturels, principalement issus du bois et d’une algue brune, la Pelvetia canaliculata. C'est un actif hydratant qui booste la brillance de tous types de cheveux.

Représentation des facteurs de l'exposome

Pensez exposome : de ses effets sur la peau aux nouveaux actifs pour les combattre pro

L'exposome est un concept assez récent, mais qui devrait radicalement modifier l'approche cosmétique de l'anti-âge. C'est du moins l'opinion du Pr. Jean Krutmann, de l'IUF (Leibniz Research Institute for Environmental Medicine). Ce spécialiste du sujet est venu expliquer les différents aspects de l'exposome lors du salon Cosmetic 360, dans une conférence ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Perturbateurs endocriniens : le point sur les connaissances scientifiques (1/3) pro

Définitions, critères d’identification, modes d’action, tests de détection… : les perturbateurs endocriniens, sont au cœur de nombreuses polémiques qui touchent aussi le secteur cosmétique. Le 29 septembre, à Montpellier, lors de la 17e JEST (Journée d’échanges scientifiques et techniques) que Cosmed a consacré aux ingrédients critiques, le toxicologue Alain Lombard a fait un ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Anses : le Triclocarban pourrait agir comme perturbateur endocrinien pro

Dans le cadre de la Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE), l’Anses a publié les résultats d’évaluation de cinq substances chimiques suspectées d’être perturbatrices endocriniennes, parmi lesquelles le Triclocarban. L’Agence poursuit actuellement ses travaux par l’évaluation des cinq substances inscrites à son programme de travail 2017 dans le cadre de la ...

© CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques

Ingrédients cosmétiques : le vrai du faux selon la FEBEA

Parabènes, phénoxyéthanol, dioxyde de titane nano, PPD, phtalates, allergènes de parfumerie… la FEBEA part à la défense des ingrédients cosmétiques controversés, avec une campagne intitulée "Démêlez le vrai du faux". Six clips de moins d'une minute sont disponibles sur YouTube à destination du grand public, pour relayer quelques messages essentiels ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Phenylene Bis-Diphenyltriazine (S86) : 2e demande d'Opinion au CSSC pro

Le filtre UV Phenylene Bis-Diphenyltriazine (S86) va faire l'objet d'une nouvelle évaluation de sa sécurité par le CSSC. La demande, en a été faite par la Commission européenne, suite à une nouvelle soumission de dossier par les Laboratoires Pierre Fabre, et vient d'être publiée le 7 septembre 2017.

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Actibiome : l'ingrédient cosmétique qui rééquilibre le microbiote

Cette innovation est lancée par le fournisseur d'ingrédients Codif. Grâce à l’utilisation de techniques d’analyse ADN, ses laboratoires ont, pour la première fois en cosmétique, établi une empreinte microbienne de la peau lors de périodes de stress transitoire. Ils ont également identifié et caractérisé le microbiote lors de ces périodes ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Procter & Gamble : plus de transparence sur les ingrédients cosmétiques

Procter & Gamble a décidé d'opter à son tour, comme de nombreuses autres marques, pour plus de transparence dans l'industrie de la beauté, en promettant de rendre publics tous les ingrédients de ses parfums. Le géant des cosmétiques, qui compte à son portefeuille des marques comme Olay, Aussie, Herbal Essences ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Les substances interdites suivies… à la trace

La règlementation européenne prévoit l'interdiction d'environ 1400 substances dans les cosmétiques. En théorie, elles sont absolument bannies des formules des produits. En pratique, certaines d'entre elles peuvent toutefois y être retrouvées, même si ce n'est qu'en quantités infimes, à l'état de traces. Le Dr. Frédéric Lebreux, Directeur Général de Biorius (spécialisé dans ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

HICC, Atranol, Chloroatranol : interdits à partir du 23 août 2019 pro

Le Règlement 2017/1410 du 2 août 2017, publié au Journal officiel de l’Union européenne le 3 août, vient modifier les Annexes II (substances interdites) et III (substances soumises à restrictions) du Règlement Cosmétiques 1223/2009, pour interdire l’utilisation de trois ingrédients de parfum allergisants. La mesure s’appliquera à partir du 23 août 2019 et sera pleinement applicable à compter du 23 août 2021.

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

L'oxyde de zinc non-nano interdit dans les sprays pro

Le Règlement 2017/1413 du 3 août 2017, publié au Journal officiel de l’Union européenne le 4 août, vient modifier l’Annexe IV (colorants) du Règlement Cosmétiques 1223/2009, pour limiter l’utilisation de l’oxyde de zinc non-nano aux produits qui ne peuvent donner lieu à une exposition des poumons de l’utilisateur final par inhalation. La mesure s’appliquera à partir du 24 février 2018 et sera ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Angleterre : prochaine interdiction des microbilles de plastique

Le 31 juillet 2017, le Royaume-Uni a notifié à l'OMC un projet de règlement visant à interdire les microbilles en tant qu'ingrédient dans la fabrication des produits de soin corporel à rincer en Angleterre. Les Pays de Galles, l'Écosse et l'Irlande du Nord prendront les mêmes dispositions, mais dans des processus législatifs distincts. ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Les Tagetes interdits et/ou limités fin 2017 pro

L'Union européenne vient de transmettre à l'OMC un projet de règlement destiné à interdire ou limiter l'utilisation dans les produits cosmétiques des extraits et huiles essentielles de Tagetes erecta, Tagetes minuta et Tagetes patula utilisés dans les parfums. Cette mesure devrait entrer en vigueur fin 2017, pour une application totale douze ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Suède : prochaine interdiction des particules de plastique pro

Le 6 juillet 2017, la Suède a notifié à l'OMC un projet de règlement visant à interdire la mise sur le marché de produits cosmétiques à rincer contenant des particules de plastiques solides de moins de 5 mm, ajoutées pour exfolier, nettoyer ou polir. La mesure devrait entrer en vigueur au plus tôt le 1er janvier 2018.

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

MIT : pas plus de 0,0015 % dans les produits à rincer début 2018 pro

Le règlement 2017/1224 du 6 juillet 2017, publié au Journal officiel de l'Union européenne le 7 juillet, vient modifier l'Annexe V (conservateurs) du Règlement Cosmétiques 1223/2009, pour réduire la concentration maximale autorisée de la Methylisothiazolinone dans les produits cosmétiques à rincer de 0,1 % à 0,0015 %. La mesure sera pleinement applicable à compter du 27 avril 2018.

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Climbazole : nouvelle demande d'Opinion au CSSC pro

L'ingrédient cosmétique Climbazole va faire l'objet d'une nouvelle évaluation de sa sécurité par le CSSC. La demande, en lien avec une nouvelle marge de sécurité et une proposition de réduction des concentrations maximales actuellement autorisées, pour une utilisation en tant que conservateur ou qu'agent antipelliculaire, en a été faite par ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Non, les anti-inflammatoires n'impactent pas le SPF ! pro

Lors de la Sun Protection Conference, qui s’est tenue à Londres les 6 et 7 juin 2017, le Dr Ludger Kolbe, de Beiersdorf, est venu répondre, études scientifiques à l’appui, à une polémique récurrente dans le domaine de la protection solaire : l’influence des ingrédients anti-inflammatoires sur la détermination du SPF et la réponse érythémale de ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Un règlement "CMR" va interdire 3 conservateurs d'ici fin 2017 pro

L'Union européenne vient de transmettre à l'OMC un projet de règlement destiné à interdire ou limiter l'utilisation dans les produits cosmétiques de toutes les substances qui ont été classifiées en tant que CMR. Trois conservateurs (Quaternium-15, Chloroacetamide, Formaldehyde et Paraformaldehyde) vont être interdits, mais le Polyaminopropyl biguanide (PHMB) est "sauvé" ...

© CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques

Les tendances cosmétiques et de leurs ingrédients, par Kline pro

Dans une présentation lors du in-cosmetics Global, Nicolas Matic, Directeur des études de marchés de Kline, a donné une vue d'ensemble du marché mondial des ingrédients cosmétiques et des actifs de spécialité, avec un focus sur les types d'ingrédients et de technologies de formulation qui sont actuellement en croissance. Il ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Conservateurs : les substances alternatives pro

Depuis quelques années, l’utilisation des conservateurs dans la formulation des produits cosmétiques a mauvaise presse. Et pour cause : ils ne sont généralement pas sans danger pour les utilisateurs (potentiel cancérogène, allergisant, irritant ou perturbateurs endocriniens…). Il est donc tentant pour les fabricants de produits cosmétiques de séduire le consommateur ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

L'ECHA propose de classifier le TiO2 Cancérogène 2 pro

Le Comité pour l’évaluation du risque (RAC) de l’ECHA a conclu que les preuves scientifiques disponibles concordaient avec les critères du Règlement CLP pour classifier le Titanium dioxide en tant que substance suspectée de provoquer des cancers par la voie de l’inhalation. Cette opinion sera formellement adoptée par procédure écrite ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Butylphenyl methylpropional : 2e demande d’Opinion au CSSC pro

Durant sa réunion plénière du 6 juin 2017, le CSSC a approuvé un mandat de la Commission européenne. Comme il avait été annoncé lors d’une précédente Opinion du Comité d’experts, la sécurité de cet ingrédient de parfum, dans un premier temps jugé non sûr pour une utilisation dans les produits cosmétiques, va être ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

In-Cosmetics 2017 : le catalogue des nouveaux actifs (5/5) pro

L'édition londonienne 2017 du salon in-cosmetics a été l'occasion pour les fournisseurs d'ingrédients cosmétiques de présenter leurs nouveaux actifs, lancés durant les six derniers mois. De nombreuses innovations techniques, pour l'antipollution, l'anti-âge, la conservation ou les soins divers de la peau et des cheveux, marquées par le souci du respect de l'environnement ...

Quand Symrise recrée l'odeur du muguet

Aujourd’hui encore, ni la distillation à la vapeur ni l’extraction au solvant volatil ne parviennent à capturer correctement l’huile essentielle du muguet. De nombreux acteurs de la parfumerie se sont penchés sur les molécules de synthèse utilisées pour en recréer l’odeur. Lilybelle®, présenté par Symrise, se distingue des molécules synthétiques ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

In-Cosmetics 2017 : le catalogue des nouveaux actifs (4/5) pro

L'édition londonienne 2017 du salon in-cosmetics a été l'occasion pour les fournisseurs d'ingrédients cosmétiques de présenter leurs nouveaux actifs, lancés durant les six derniers mois. De nombreuses innovations techniques, pour l'antipollution, l'anti-âge, la conservation ou les soins divers de la peau et des cheveux, marquées par le souci du respect de l'environnement ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

D4/D5 : Consultation de l'ECHA pro

L'Agence européenne des produits chimiques vient de lancer un appel à soumettre commentaires et preuves sur les Octamethylcyclotetrasiloxane (D4) et Decamethylcyclopentasiloxane (D5). Le but de cette consultation est de réunir toutes les informations utiles pour la préparation d'un dossier de restriction Annexe XV dans le cadre du règlement REACH. Les ...

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

In-Cosmetics 2017 : le catalogue des nouveaux actifs (3/5) pro

L'édition londonienne 2017 du salon in-cosmetics a été l'occasion pour les fournisseurs d'ingrédients cosmétiques de présenter leurs nouveaux actifs, lancés durant les six derniers mois. De nombreuses innovations techniques, pour l'antipollution, l'anti-âge, la conservation ou les soins divers de la peau et des cheveux, marquées par le souci du respect de l'environnement ...

USA : Johnson & Johnson à nouveau condamné pour un cas de cancer lié au talc

Le 4 mai, un tribunal de l'état du Missouri aux États-Unis a condamné Johnson & Johnson et Imery's Talc à payer 110,5 millions de dollars à une femme qui a développé un cancer des ovaires suite à l'utilisation durant des années d'une poudre de talc à des fins d'hygiène intime. En février 2016, un autre ...