mardi 27 octobre 2020L'actualité des ingrédients

Les conservateurs sans conservateurs de Sharon Laboratories

Les conservateurs sans conservateurs de Sharon Laboratories

Comment résoudre la problématique de la conservation des produits cosmétiques, quand les consommateurs demandent des formules clean, naturelles, transparentes… et adaptées aux peaux sensibles ? Beaucoup de fournisseurs d’ingrédients travaillent aujourd’hui à trouver cette quadrature du cercle. Lors d’un webinaire le 6 octobre 2020, Naanma Eylon a présenté quelques solutions proposées par Sharon Laboratories pour la conservation des produits destinés aux peaux sensibles à l’ère de la Clean Beauty.

Temps de lecture
~ 6 minutes

Les tendances actuelles affectent tous les types d’ingrédients cosmétiques, et particulièrement les agents conservateurs. Certaines se sont développées avec le mouvement vers la Clean Beauty, d’autres ont été renforcées par la crise du Covid-19. On a ainsi noté, depuis le début de la pandémie, un certain retour des conservateurs “classiques” délaissés (comme les parabènes) dans les produits nettoyants, de nombreux fabricants ayant besoin de développer rapidement de nouveaux produits.

Beauté Clean, peau sensible et Covid-19

“Les définitions de la Clean Beauty sont en train d’évoluer”, a introduit Naanma Eylon. “Le ‘Sans…’ reste une valeur sure dans ce domaine, mais les ingrédients d’origine synthétiques ne sont plus les grands ennemis : 50 % des consommateurs définissent la Clean Beauty comme ne contenant pas d’ingrédients toxiques, qu’ils soient naturels ou synthétiques”.
Certains conservateurs restent cependant en ligne de mire, comme les parabènes, le triclosan ou les libérateurs de formaldéhyde.
Mais la Clean Beauty dépasse aujourd’hui ce prisme simple, s’étendant à la transparence de l’étiquetage, à l’absence d’allergènes ou encore aux ingrédients facilement identifiables dans les listes INCI… Sans oublier l’incontournable relation à la santé et au bien-être.

La sécurité des produits cosmétiques est également devenue une allégation particulièrement tendance : 21 % …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

L'actualité des ingrédientsAutres articles

737résultats