CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
17 octobre 2018Les sélections des experts

Coup de gomme sur le visage ! Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Sélection de gommages visage

Ils font partie du rituel des soins approfondis du visage. Ils arrivent rituellement après le nettoyage et avant le masque, et leur action, affinante du grain de la peau et désincrustante des pores, est destinée à donner un coup de boost à l’épiderme tout en le préparant à mieux profiter des cosmétiques qui seront appliqués ensuite. Voilà pour la théorie, qui ne vaut, bien sûr, que si le gommage est pratiqué avec un produit de qualité, ni trop léger, ni trop agressif, et de préférence riche de quelques actifs qui viennent ajouter une touche de soin en plus de l’exfoliation. Ce qui est le cas avec cette sélection, composée de formules testées, évaluées et finalement recommandées par les experts de CosmeticOBS-L’Observatoire des Cosmétiques.

Que peut-on attendre d’un gommage pour le visage ? Soyons honnêtes : une simple exfoliation ne peut pas changer la nature de la peau, mais juste, un peu, et temporairement, son aspect. Sans aller jusqu’à effacer comme d’un coup de baguette magique toutes ses imperfections. Qu’on l’appelle gommage, exfoliant ou peeling, il est conçu principalement pour éliminer les cellules mortes de l’épiderme et le nettoyer parfaitement, de façon à lui conserver ainsi un état de forme optimal. Ce faisant, il donne l’impression d’un coup d’éclat et d’un peu plus de finesse. En revanche, mieux vaut éviter qu’il fasse des dégâts. Même les peaux les plus grasses n’apprécient pas plus que ça les décapages très agressifs. La règle d’or est la suivante : un bon gommage ne récure pas, n’assèche pas, et après son rinçage, la peau ne tiraille pas.

Mécanique ou chimique

Comment prendrez-vous votre exfoliant ? À base de particules abrasives supposant un léger frottement du produit contre la peau, ou de composés kératolytiques qui eux, par simple application, agissent sur la kératine (protéine constitutive de la cellule cornée) et aident à l’élimination des cellules mortes ?
Dans la première catégorie, les abrasifs mécaniques, naturels ou synthétiques, des poudres de silices ou de noyaux de fruits aux microbilles qu’on préfèrera d’origine végétale plutôt que de plastique…
Dans la seconde, principalement des enzymes et des acides, alpha-hydroxyacides acides (ou AHA, acides de fruits) comme l’acide glycolique ou des bêta-hydroxyacides comme l’acide salicylique…
Les deux familles ont leur efficacité, et, évidemment, leurs défauts. Tous, notamment, peuvent se révéler plus ou moins agressifs pour l’épiderme, les premiers du fait de leur aspect abrasif, les seconds pour leur côté corrosif. D’où l’importance de ne sélectionner que des formules bien pourvues aussi en bons émollients, hydratants et agents apaisants, qui au moins contribuent à limiter le côté naturellement décapant de l’exfoliation. Dans tous les cas, il est conseillé de ne pas pratiquer plus d’un gommage par semaine : la peau, et ses habitants (le fameux microbiome qu’on ne cesse aujourd’hui de redécouvrir et de vouloir préserver) savent aussi, dans l’intervalle, assurer l’équilibre gage de bonne santé et de beauté !

La sélection de CosmeticOBS

LW


Tous les articles (20)