CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
19 décembre 2016Lexique cosmétique

Ecocert Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Ecocert, organisme de contrôle et de certification français agréé par l’Institut National de l’Origine et de la Qualité et accrédité par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation), attribue son logo aux produits cosmétiques naturels et biologiques, après avoir vérifié leur à son référentiel technique déposé en 2003 auprès du ministère de l’Industrie ou au COSMOS-Standard.

Temps de lecture : ~ 3 minutes

Le référentiel Ecocert est fondé sur quelques principes de base :
• privilégier l’origine naturelle des matières premières mises en œuvre par rapport à toute autre origine,
• Privilégier les ingrédients issus de l’agriculture biologique,
• communiquer vis-à-vis du consommateur de façon à ne pas l’induire en erreur,
• Appliquer le principe de précaution dès que la communauté scientifique soulève des interrogations concernant le respect du consommateur ou de l’environnement.

Concrètement, cela se traduit par des règles concernant les pourcentages minimum d’ingrédients d’origine naturelle et biologique qui doivent être présents dans le produit fini, des exigences concernant leur mode d’obtention, leur qualité, leur degré de pureté et les process de fabrication du produit. Ainsi, les traitements ionisants ou les OGM, notamment, sont interdits, les procédés d’obtention des matières premières peuvent être physiques ou chimiques, mais figurent sur une liste limitative ne comprenant que les moins polluants.

Le référentiel Ecocert interdit d’autre part l’utilisation d’ingrédients provenant d’animaux (vivants ou morts), à l’exception de ceux qui sont produits naturellement par les animaux et dont le prélèvement ne leur est pas néfaste (œufs, lait, miel…). Il bannit également une grande partie d’ingrédients issus de la synthèse (colorants, parfums, antioxydants, silicones, ingrédients issus de la pétrochimie…), même s’il en autorise jusqu’à 5 % dans le produit fini, quand ils sont réputés indispensables.

Il définit ainsi une liste limitative d’une quinzaine d’ingrédients synthétiques autorisés, dont six conservateurs.

Au-delà de la déclaration réglementaire des ingrédients sous leur appellation officielle définie par la nomenclature INCI, le référentiel Ecocert encourage d’autre part les fabricants à proposer leur traduction en français.

Ecocert peut certifier le respect de toutes chartes de cosmétiques biologiques, mais on retrouve principalement sa marque (Ecocert Greenlife) sur les produits labellisés Cosmébio, Cosméco et COSMOS-Standard.

Pour aller plus loin
• Voir le site Internet d’Ecocert.

FP

Tous les articles (180)