CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
29 août 2016Lexique cosmétique

Risque et danger en cosmétique Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

© Thinkstock/L'Observatoire des Cosmétiques

On parle souvent des risques associés à l'utilisation des produits cosmétiques ou des dangers qu'ils représentent. Les deux notions sont pourtant bien différentes, et à ne pas confondre.

Temps de lecture : ~ 3 minutes

Imaginez un loup. Un gros loup affamé.
Si un homme se trouve sur le chemin de ce loup, seul et sans arme, dans une vaste plaine sans aucun endroit pour se cacher ou se mettre à l'abri, il est incontestable que l'animal constitue un vrai danger pour sa santé, voire pour sa vie.
Imaginez maintenant le même homme face au même loup tout aussi affamé, mais cette fois enfermé dans une cage aux solides barreaux d'acier, dont la porte est parfaitement close. Le risque que l'animal puisse croquer l'homme peut alors être considéré comme minime, voire inexistant.
Il est évident que les deux situations, qui mettent pourtant en scène les mêmes protagonistes, n'ont rien à voir pour l'avenir de l'homme.

La différence est identique quand on parle de cosmétique.
Dans ce cas, le loup représente l'ingrédient dont on craint un effet sur la santé de l'homme.
Utilisées pures et en grande quantité, certaines substances qui entrent dans la composition des produits peuvent effectivement être dangereuses. Mais à des concentrations limitées, incorporées dans une galénique qui comprend de nombreux autres ingrédients, quel risque représentent-elles ?

C'est tout l'enjeu de l'évaluation de la sécurité des produits cosmétiques, qui doit être obligatoirement effectuée avant leur mise sur le marché.
Et on peut dire qu'alors, la cage qui transforme un danger avéré en risque négligeable, c'est la réglementation. Qui repose sur les connaissances scientifiques réunies sur les ingrédients, impose des limites de concentrations aux substances susceptibles de porter atteinte à la santé humaine, interdit leur utilisation dans certains types de produits… s'attache, en un mot, à respecter le principe qui dicte l'esprit et le but du texte officiel (le Règlement européen n° 1223/2009) qui régit le secteur : un produit cosmétique ne doit pas nuire à la santé humaine.

Bien sûr, aucune cage n'est indestructible, aucun barreau d'acier assez solide pour ne pouvoir, à l'occasion, se briser. Aucune connaissance scientifique n'est totalement absolue. Le risque zéro n'existe pas. La réglementation cosmétique aussi peut connaître des failles, des lenteurs, des insuffisances…
Mais il n'en reste pas moins qu'elle est là pour protéger l'homme des dangers de certains ingrédients, et faire en sorte que les risques associés à l'utilisation des produits soient minimisés.
Une notion dont chacun devrait se souvenir avant de mettre à l'index certains ingrédients et certains produits, et de hurler… au loup !

© L'Observatoire des Cosmétiques

Tous les articles (180)