lundi 11 septembre 2017L'ingrédient du mois

Actibiome : l'ingrédient cosmétique qui rééquilibre le microbiote

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Cette innovation est lancée par le fournisseur d'ingrédients Codif. Grâce à l’utilisation de techniques d’analyse ADN, ses laboratoires ont, pour la première fois en cosmétique, établi une empreinte microbienne de la peau lors de périodes de stress transitoire. Ils ont également identifié et caractérisé le microbiote lors de ces périodes afin de proposer une solution pour traiter les désordres cutanés qui en résultent.

Temps de lecture
~ 5 minutes

Le microbiote cutané définit tous les microorganismes qui vivent sur la surface de la peau. Déterminé à la naissance, il assure sa santé, son homéostasie et aussi sa beauté. Les communautés qui forment le microbiote contribuent à garantir les défenses immunitaires par divers mécanismes :
• elles inhibent la croissance des agents pathogènes : colonisation de l'espace cutané ; production de composés bactéricides,
• elles régulent l'immunité adaptative : production locale de cytokines ; influence sur les lymphocytes de l'épiderme,
• elles améliorent l'immunité naturelle : augmentation de la production de peptides antimicrobiens ; moindre incidence des blessures inflammatoires ; renforcement de la barrière épidermique.

Mais chaque jour, sous l'effet des UV, de la pollution ou même du stress, l'équilibre du microbiote est menacé et peut se rompre, ce qui se traduit par une dysbiose (un déséquilibre des microorganismes) et des désordres cutanés.

Codif a étudié l'impact de notre style de vie sur le microbiote cutané avec 62 volontaires identifiés "sans style de vie stressant" ou "avec style de vie stressant". L'analyse des différences entre les volontaires stressés et non-stressés a montré que l'empreinte du microbiote de la peau est totalement différente pendant une période de stress : il est déséquilibré et sa diversité est également impactée.
Conséquences :
• le pH cutané s'acidifie,
• les rougeurs s'intensifient,
• l'homogénéité du teint diminue.

Actibiome : le régime sain et équilibré pour le microbiote

Bien que nous soyons tous uniques, et que nous ayons des styles de vie différents, il est communément admis qu'un régime sain et équilibré fait du bien à tous. Et il semble que ce soit vrai aussi pour le microbiote.
La solution créée par Codif s'appelle Actibiome, une association de différents constituants destinée à apporter une variété de nutriments pour assurer la biodiversité et l'homéostasie du microbiote cutané.

Sa composition
• un extrait d'algue brune riche en sucres et polyols : sources de carbone organique, le constituant le plus important des bactéries, ils représentent une source d'énergie pour la flore cutanée ;
• un extrait de micro-algue verte pour sa teneur en acides aminés et en peptides entre 200 et 3000 Daltons : une source d'azote organique qui apporte des acides aminés pour la croissance bactérienne et la synthèse des protéines ;
• un ExoPolySaccharide marin pour la communication et la protection : les exopolysaccharides sont connus pour leur implication dans la communication intercellulaire et leurs propriétés protectrices contre les stresses environnementaux ; ils maintiennent des conditions environnementales stables en protégeant les bactéries de la dessiccation ;
• de l'eau de mer à la grande diversité en minéraux et oligo-éléments : les minéraux sont impliqués dans de nombreux mécanismes métaboliques ; cette diversité de minéraux permet le développement d'autant d'espèces différentes qu'il est possible, avec des besoins nutritionnels conventionnels ou plus spécifiques.

Cet actif a été développé en deux versions
• Actibiome PE
> INCI : Aqua, Maris aqua, Glycerin, Laminaria digitata extract, Chlorella vulgaris extract, Saccharide isomerate, Phenoxyethanol, Ethylhexylglycerin.
> Pourcentage d'utilisation : 1 %.
• Actibiome GPA (approuvé Ecocert et Cosmos)
> INCI : Glycerin, Aqua, Maris aqua, Laminaria digitata extract, Chlorella vulgaris extract, Saccharide isomerate, Phenethyl alcohol.
> Pourcentage d'utilisation : 2 %.

Les résultats
Les études de Codif ont montré qu'Actibiome inverse de 65 % les déséquilibres dus au stress contre 35 % pour un placebo, et qu'il renforce ainsi la diversité du microbiote. L'actif agit aussi sur les imperfections cutanées et les rougeurs en une semaine. Il est donc prouvé qu'il améliore la santé de la peau et sa beauté.

Les consommateurs sont-ils prêts ?

Pour s'assurer de l'intérêt des consommateurs vis-à-vis de ce nouveau concept, Codif a mené une étude sur 540 personnes, âgées de 30 à 55 ans, déclarant avoir une peau sensible et/ou normale.

83 % des consommateurs affirment qu'ils aimeraient utiliser un cosmétique capable de préserver la santé de la peau
Ils considèrent que certains désordres cutanés sont directement liés à un déséquilibre de la peau :
• teint terne pour 71 % d'entre eux,
• déshydratation de la peau pour 58 %,
• rougeurs cutanées pour 35 %.

Après avoir décrit la flore cutanée comme les microorganismes qui vivent à la surface de la peau, et expliqué l'intérêt de son homéostasie et de sa protection
• 93 % pensent qu'elle joue un rôle majeur dans la santé de la peau,
• 89 % pensent qu'elle joue un rôle majeur dans la beauté de la peau,
• 75 % pensent que nous devons agir pour favoriser la diversité de la flore au lieu de promouvoir les principales espèces ou éradiquer la flore la moins bénéfique.

Et Codif propose même une idée d'allégation : "Aimez votre microbiote ! Il est fragile".

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
© 2017- 2020  CosmeticOBS

L'ingrédient du moisAutres articles

89résultats