mercredi 8 août 2012L'ingrédient du mois

La tomate, du lycopène dans nos crèmes

© Thinstock

Si la tomate est un fruit de saison à consommer sans modération dans l’assiette, elle ne l’est pas moins, qu’on se le dise, en cosmétique. Non que les ingrédients qu’elle fournit seraient moins efficaces en hiver (on sait les conserver de façon à ce qu’ils gardent leurs propriétés toute l’année), mais plutôt parce que ses actions en faveur de la peau sont particulièrement indiquées durant les beaux jours…

Temps de lecture
~ 5 minutes

Fruit ou légume ?

La tomate, de son nom botanique Solanum lycopersicum, est une plante herbacée de la famille des solanacées (comme les pomme de terre, aubergine, piment… mais aussi tabac ou pétunia). D’un point de vue botanique, c’est un fruit souvent considéré et cuisiné en mode salé comme… un légume !
Originaire d’Amérique latine, elle fut longtemps appelée Pomme d’amour ou Pomme d’or avant qu’en 1835 l’Académie française ne la baptise tomate. Importée en Europe au XVI e siècle par les grands navigateurs, elle a conquis l’Espagne (et son fameux gazpacho), l’Italie (devenue la reine du pomodoro) puis la France. Avant d’être incontournable en Amérique avec le célèbre ketchup !

Lycopène et compagnie

C’est bien sûr sa teneur en lycopène, puissant antioxydant, qui fait le premier intérêt de la tomate. On sait tous les apports d’un antioxydant pour la peau : en luttant contre les radicaux libres, facteurs de vieillissement cutané et générés par nos cellules sous l’effet des différents stress auxquelles elles sont soumises quotidiennement, il fait figure d’excellent actif anti-âge… surtout s’il est puissant.
Mais il n’y a pas que le lycopène dans la tomate : elle est ainsi fort riche en vitamines et minéraux (potassium, magnésium, phosphore), autant d’éléments nutritifs appréciés par nos épidermes souvent malmenés.

Anti-âge et protectrice

De par sa concentration en lycopène, les extraits cosmétiques issus de la tomate peuvent donc être utilisés dans tous les produits de soins protecteurs de la peau. Actifs anti-pollution, anti-fatigue, anti-âge, ils sont aussi particulièrement indiqués pour lutter contre les effets nocifs des rayons solaires. La tomate serait ainsi très efficace pour préparer la peau au bronzage et booster ses défenses naturelles face aux UVA et UVB.
On retrouve ainsi trace de la tomate dans les crèmes et laits solaires, mais aussi dans des produits préparateurs au soleil ou prolongateurs de bronzage.

Régénérante et purifiante

Sa teneur en vitamines et minéraux fait également de la tomate un excellent actif de régénération cellulaire. Émolliente (elle adoucit et assouplit la peau), humectante (elle retient l’eau à la surface de la peau pour préserver son hydratation), elle combine ses différentes propriétés pour redonner équilibre et santé à l’épiderme. Ce qui rend sa présence tout à fait bienvenue dans les crèmes de soins quotidiens, les masques ou les sérums…
D’autant qu’elle est aussi dotée de propriétés astringentes (de nature à resserrer les pores de la peau) et purifiantes, ce qui en fait un apport précieux pour les peaux à tendance grasse ou mixtes.
La tomate est enfin réputée pour éclaircir les teints ternes, auxquels elle redonnerait éclat et luminosité.

Méditerranéenne et marketing

Et puis la tomate est aussi emblématique de l’été, de beaux jours ensoleillés, de grandes salades fraîches servies les jours de vacances… tout autant que d’un produit ultra-naturel, comme un légume du jardin… Des symboles que les services marketing de plusieurs marques cosmétiques n’ont pas manqué de tenter d’exploiter. On a ainsi vu des gels-douches « tomate-basilic » ou des gammes « olive/tomate », jouant sur les accents méditerranéens de ce beau fruit rouge…
Est-ce le parfum très particulier (rappelant fortement la cuisine d’un restaurant italien) ou la réticence des consommateurs qui ont encore du mal à imaginer la tomate ailleurs que dans leur assiette ? On doit à la vérité de dire que les cosmétiques s’affichant clairement « à la tomate » n’ont rencontré que peu de succès… et nombre d’entre eux ont été dé-commercialisés à peine un an après leur sortie.
La tomate cependant, et c’est tant mieux, n’en reste pas moins un actif cosmétique assez couramment utilisé, même si c’est de façon plus discrète !

Mûre à point dans nos cosmétiques

La tomate se décline ainsi encore dans de nombreux produits pour le visage : Crème Diabolique Tomate de Garancia , Crème visage Printemps été de Clé des Champs, Rêve de Miel - Crème Visage Ultra-Réconfortante Nuit de Nuxe, Supra Sérum Haute Exigence de Clarins, Capsules de Soins Intensifs de Annemarie Börlind…
Le corps et les produits hommes sont aussi concernés : Huile Prodigieuse de Nuxe, Huile Divine de Caudalie, Gel douche Groseille & Tomate cerise du Petit Marseillais, Savon fruit tomate de Comptoir des Savonniers, Cycle Pureté - Gommage & Masque de 66°30…
Le vert de sa feuille apporte une touche de fraîcheur dans les parfums ( Feuille de tomate de Parfum d’Orsay, Gommage corps de Clé des Champs…).
Et bien sûr, elle se retrouve dans tous les produits de la marque Yes to tomatoes, les gammes É clat Tomate Mythique et Fruit d’éclat à la tomate bio (aussi déclinée en soin institut) de Ella Baché, les produits à la tomate de Vegetable(s) Secrets…

La tomate dans les listes d’ingrédients

• Solanum lycopersicum fruit (tomate séchée) : émollient, humectant
Solanum lycopersicum fruit extract (extrait de tomate) : antioxydant
• Solanum lycopersicum fruit juice (jus de tomate) : actif de soin de la peau
• Solanum lycopersicum fruit lipids (lipides de tomate) : actif de soin de la peau
• Solanum lycopersicum fruit water (hydrolat de tomate) : agent masquant
• Solanum lycopersicum fruit/leaf/stem extract (extrait de fruit, feuille et tige de tomate) : astringent
• Solanum lycopersicum meristem cell (cellules de méristème* de tomate) : antioxydant, actif de soin de la peau
• Solanum lycopersicum seed oil (huile de graine de tomate) : émollient

* Selon la définition donnée par Wikipédia, chez les embryophytes (plantes vertes), un méristème est un tissu biologique constitué de cellules indifférenciées formant une zone de croissance où ont lieu les divisions cellulaires (mitoses).

© 2012- 2021  CosmeticOBS

L'ingrédient du moisAutres articles

89résultats