lundi 1 septembre 2014L'ingrédient du mois

Une noisette de soin multifonctionnelle

© L'Observatoire des Cosmétiques

La noisette est un actif de choix pour nos produits de d’hygiène et de beauté. Ses feuilles ou ses fleurs sont utilisés sous forme d’extrait. Réduits en poudre, ses fruits peuvent tenir lieu d’agent exfoliant dans les gommages… mais c’est bien transformés en huile qu’ils ont le plus d’intérêt. Et cette huile de noisette, bien qu’assez discrète sur les étiquettes, est ainsi largement employée dans nos cosmétiques.

Temps de lecture
~ 4 minutes

Une petite boule d’actifs

Notre organisme n’est pas le seul à pouvoir profiter de cette pépite bourrée de ressources qu’est la noisette. C’est que ses acides gras nourrissants, sa vitamine E, ses tanins et flavonoïdes antioxydants, ses phytostérols régénérants de l’épiderme, ses minéraux et ses vitamines du groupe B sont également très appréciés par la peau, qui ne dédaigne pas d’en profiter pour travailler à sa beauté.
Et tous ses composés, qu’on retrouve quasi à l’état pur dans l’huile de noisette, lui confèrent bien des propriétés intéressantes, et autant d’applications cosmétiques.

Un incontournable pour les peaux grasses et mixtes

Les huiles végétales sont souvent déconseillées aux peaux grasses. Épaisses sur la peau, souvent filmogènes et donc potentiellement comédogènes (de nature à favoriser l’apparition de boutons et points noirs), elles ne font pas bon ménage avec un épiderme déjà étouffé par un excès de sébum.
L’huile de noisette est l’exception notable qui confirme la règle. Car avec sa texture très fine, cette huile fluide pénètre très vite sans laisser de toucher gras.
Et comme elle est de plus réputée pour réguler la production de sébum et légèrement astringente (elle resserre les pores de la peau), elle peut ainsi constituer le premier actif des crèmes régulatrices et matifiantes ou des masques purifiants formulés pour les peaux grasses à mixtes.
Elle intervient aussi dans nombre de démaquillants "toutes peaux" où ces propriétés s’ajoutent à son rôle d’excipient de la phase grasse (celle qui dissout les impuretés et nettoie l’épiderme).

Un bon apport pour les peaux sèches et sensibles

Comme toutes les huiles végétales cette fois, la richesse en acides gras de l’huile de noisette en fait un actif particulièrement émollient, adoucissant et assouplissant de la peau. Très bien tolérée, même des épidermes les plus sensibles, elle contribue à leur hydratation, premier gage de leur équilibre.
Et ses phytostérols lui ajoutent un caractère régénérant des tissus cutanés, ce qui la rend des plus précieuses pour les peaux en souffrance ou abîmées.
Elle est à ce même titre un actif récurrent des soins anti-vergetures.

Une touche de légèreté dans les huiles corps et les sérums

Texture fine, fini non gras… ces caractéristiques inhabituelles pour une huile végétale sont aussi souvent employées dans les huiles hydratantes pour le corps, auxquelles elles confèrent un "toucher sec" très apprécié des consommatrices.
De plus également très bon support pour les huiles essentielles dont elle facilite la pénétration au cœur de l’épiderme, elle est aussi naturellement de la composition de nombreux sérums pour le visage.

Une noisette de précaution

Allergène alimentaire, la noisette peut aussi, même par le biais de l’application cutanée de son huile, "réveiller" le système immunitaire en lui envoyant le signal sensibilisant lié à l’allergie. Il n’est donc pas exclu qu’un cosmétique contenant de l’huile de noisette puisse provoquer des réactions indésirables quand le terrain est prédisposé.
C’est vrai de tous les fruits à coque et même de la si bienfaisante huile d’amande douce. Même si leur incidence reste faible en cosmétique.
Enfin, et pour terminer plus légèrement, gourmands (et gourmandes) s’abstenir de l’utiliser pure ! Car son irrésistible odeur de noisette grillée pourrait bien vous donner une grosse envie d’une bonne cuillère de la pâte à tartiner de votre enfance ! Si vous tenez à votre ligne, contentez-vous d’en nourrir votre peau…

Tous les actifs cosmétiques du noisetier

Parfois appelée aveline, la noisette, fruit du noisetier commun de la famille des Corylus, se décline en différents ingrédients :
Corylus avellana bud extract : Extrait de noisette
Corylus avellana flower extrait : Extrait de fleur de noisetier
Corylus avellana leaf extract : Extrait de feuille de noisetier
Corylus avellana seed oil : Huile de noisette
Corylus avellana seed powder : Poudre de noisette
Hydrogenated hazelnut oil : Huile de noisette hydrogénée
Hydrogenated hazelnut protein : Protéines de noisette hydrogénées

© L'Observatoire des Cosmétiques
© 2014- 2020  CosmeticOBS

L'ingrédient du moisAutres articles

89résultats