CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
10 septembre 2009Organismes professionnels

COSMOS, finalement, c'est… pour l'an prochain ! Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Betty Santonnat, de l'association Cosmébio, explique les avancées du standard européen Cosmos lors du point de presse du 10 septembre 2009.

L’harmonisation des différents labels de cosmétiques bio européens était un rêve… jusqu’à ce que les différentes négociations en cours nous fassent penser qu’il allait devenir réalité. “Il arrive !”, disait-on… On ne dit pas autre chose aujourd’hui. Il va juste encore falloir attendre un peu…

Temps de lecture : ~ 3 minutes

On attendait les premières certifications COSMOS pour ce mois de septembre (2009). On les avait même annoncées avec une quasi-certitude en mai dernier… En fait, elles n’arriveront pas avant début janvier 2010.
Le point d’actualité organisé par l’association Cosmébio ce 10 septembre l’a confirmé : l’été, s’il a été productif et permis d’avancer dans les différentes étapes qui doivent aboutir à l’avènement tant attendu du nouveau COSMOS-Standard européen… l’a finalement été, mais un peu moins qu’espéré.
Qu’est-ce qui manque, qu’est-ce qui bloque encore ? Oh, rien, rien… ou si peu de chose !

Une existence légale

Pas de mise en route sans une structure juridique officielle. Ce sera un GIEE (Groupement d’Intérêt Économique Européen).  On attend son enregistrement définitif… prochainement. Et dans l’intervalle, on cherche des locaux pour son siège, à Bruxelles.

Des certifications harmonisées

Il ne suffit pas d’autre part d’avoir (presque) mis au point un référentiel unique. Il faut aussi que les différents organismes qui vont assurer et contrôler son respect le fassent tous de la même façon.  Et qui dit charte européenne dit aussi  nombre accru de certificateurs, des Français Écocert et Qualité France aux Anglais de la Soil Association, en passant par les Italiens d’ICEA, les Allemands de Precert ou les Belges de Certisys… Questionnaires à destination des fabricants de cosmétiques et procédures de contrôle sont toujours encore en cours de rapprochement. La prochaine réunion pour leur harmonisation qu’on espère définitive est prévue le 15 octobre 2009.

Comment signaler sur les étiquettes l’adhésion au nouveau référentiel COSMOS ? Sans perdre le crédit et l’identité maintenant reconnue des différents labels déjà existants partout en Europe ? Faut-il remplacer un logo par un autre (mais lequel ?) ? Faut-il apposer seulement une “signature” en forme de mention sous les logos bien connus, au risque de créer une certaine confusion dans l’esprit des consommateurs ? Faut-il mettre côte à côte les anciens logos et un nouveau ? La question fait débat et n’est toujours pas tranchée.

Au-delà de ces quelques “détails”, reste encore à statuer sur la “période de transition” (3 ou  5 ans ?) qui doit permettre aux différents acteurs de s’adapter aux nouvelles exigences de COSMOS-Standard, et pendant laquelle certaines dispositions du référentiel ne seront pas encore appliquées dans leur totalité. Et à publier la version définitive du texte.
Tout devrait être fin prêt, on nous le promet, d’ici la fin de l’année.
On l’espère, on l’attend !

LW

Tous les articles (114)