CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
15 juin 2015Organismes professionnels

L'OCDE publie de nouvelles données sur les nanomatériaux pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

© L'Observatoire des Cosmétiques

Le 9 juin 2015, l’OCDE a mis fin à un programme de tests expérimental de sept ans, consistant à étudier 11 nanomatériaux présents sur la marché, par le biais de 110 tests différents. Et a révélé les informations tant attendues sur la pertinence des tests utilisés pour déterminer leur sécurité.

Temps de lecture : ~ 4 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Dans son communiqué de presse, l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques) rappelle que les nanomatériaux manufacturés font de plus en plus partie de notre vie quotidienne. Et cela a mis une pression de plus en plus forte sur les gouvernements en charge de prendre en compte les risques posés par les nanoparticules pour la santé humaine et l’environnement.
Les nanomatériaux manufacturés sont utilisés pour de très nombreuses applications, allant des crèmes solaires et aux cosmétiques aux peintures et aux médicaments. Avec l’explosion de leurs utilisations, le problème pour les gouvernements a été de veiller à ce que les consommateurs aient confiance, en assurant que les tests utilisés pour évaluer les composés chimiques standards sont pertinents pour juger de la sécurité de ces nouveaux matériaux dynamiques.

Les résultats de ce programme de sept ans ont été coordonnés par 11 pays, avec des tests et des données générées par des dizaines d’agences gouvernementales, d’universités, instituts de recherches et entreprises.
Plus de 780 études sur les propriétés spécifiques des nanomatériaux ont été menées pour combler les lacunes dans nos connaissances à leur sujet.

Les 11 nanomatériaux suivants ont été étudiés :
• Fullerènes
• Nanotubes de carbone mono-paroi
• Nanotubes de carbone multi-paroi
• Argent
• Or
• Dendrimères ...