CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
16 octobre 2018Produits

Lumière sur les ongles ! Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Vernis à ongles

Nous avons vu, il y a quelques temps, l’ongle qui sait enregistrer son niveau d’exposition solaire. Cette fois, c’est un nouveau vernis à ongle sensible à la lumière. Pour une fois, il se passe quelque chose dans le monde du vernis à ongles !

Temps de lecture : ~ 5 minutes

Nous avons été habitués, ces derniers mois, aux fausses innovations et à quelques allégations fantaisistes laissant croire que les vernis seraient sur le chemin de l’écologie. Il n’en est rien, ou si peu, même si des efforts sont faits pour incorporer aux formules classiques des éléments issus de sources vertes ou obtenus par de la chimie douce.
Mais fondamentalement, les systèmes restent à base de solvants, avec des résines obtenues par des procédés de chimie lourde : nitration ou plastique.
Quant au vernis à l’eau, ils continuent de progresser, mais très lentement, et sont toujours aussi le repaire d’espèces chimiques à faire frémir les écologistes du monde entier.
L’une des avancées reste les vernis semi-permanents, obtenus comme chacun le sait via des monomères acryliques dont on assure la réticulation in situ par l’utilisation de photo- initiateurs activés par des rayons ultraviolets. Ces produits continuent de faire l’objet de questions, voir même de critiques, quant à la présence rémanente de monomères pouvant induire des problèmes d’innocuité. Par ailleurs, les difficultés de démaquillage sont également l’un des points critiques récurrents.

La société Fiabila, un des leaders mondiaux sur ce marché, s’est penché sur cette question et propose une gamme de produits présentant une particularité tout à fait originale et innovante : la réticulation obtenue par la lumière visible, en plus de l’absence de monomères. Enfin, les produits obtenus sont faciles à démaquiller, ne nécessitant pas de longues séances de pratiques douteuses. Les travaux ayant présidé à ce développement ont commencé il y a quelques années. Ces nouvelles formules combinent les avantages des gels semi-permanents et du vernis à ongles traditionnel. Pour ce faire, Fiabila utilise un oligomère innovant pour lequel un brevet a été déposé. Cette résine crée un effet de durcissement physique grâce à une structure moléculaire 3D, tout en conservant une grande souplesse, même à des concentrations élevées. Enfin, sa dureté est améliorée par l’exposition à la lumière visible. En conséquence, le vernis à ongles hybride offre beaucoup plus de tenue et de brillance que le vernis à ongles traditionnel. Contrairement aux gels, ces formules hybrides ne nécessitent aucune lampe UV pendant la phase de séchage et sont très faciles à enlever.

Le schéma permettant d’obtenir un résultat optimum est le suivant :

La gamme s’intitule Sun Prodigy et comporte une proposition assez large sur la base de cette technologie. Cette nouvelle gamme été introduite lors du dernier salon de Bologne qui reste un évènement phare de notre industrie. Elle est protégée par plusieurs brevets relatifs à cette innovation.

Ces vernis auraient pu trouver place dans le récent article relatant la façon dont on peut utiliser la lumière dans les produits de beauté.
Le monde du vernis est donc encore capable de proposer de réelles innovations.
Bravo Fiabila.

À propos de l’auteur
Biologiste de formation, Jean Claude Le Joliff a été un homme de R&D pendant de nombreuses années. Successivement en charge de la R&D, puis de la Recherche et de l’Innovation dans un grand groupe français de cosmétiques et du luxe, et après une expérience de création d’un centre de recherche (CERIES), il s’est tourné vers la gestion de l’innovation.
Il a été par ailleurs Professeur associé à l’Université de Versailles Saint Quentin (UVSQ) et reste chargé de cours dans le cadre de plusieurs enseignements spécialisés : ISIPCA, IPIL, ITECH, UBS, UCO, SFC, etc.
Il est le fondateur de inn2c, société de conseil en R&D et Innovation. Consultant auprès de plusieurs sociétés internationales, il a participé activement à des projets comme Filorga, Aïny, Fareva, et bien d’autres.
Il a créé la Cosmétothèque®, premier conservatoire des métiers et des savoirs faire de cette industrie.

Cette contribution a été préparé grâce aux informations obtenues de la part de la société Fiabila.
Fiabila est depuis plus de 40 ans est un expert du monde du maquillage de l’ongle, et du vernis à ongles en particulier. Grâce à une politique d’investissements permanents et de R&D volontaire, la société Fiabila est une société à la pointe du meilleur état de l’art.

© Cosmétothèque® – Tous droits réservés

Tous les articles (28)