CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
27 mars 2013Publications scientifiques

Allergènes professionnels chez les coiffeuses et les esthéticiennes Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Les métiers de la coiffure et de la beauté sont des professions à risque, exposées aux ingrédients sensibilisants et/ou irritants des produits cosmétiques : shampooings, produits de défrisage, de décolorations ou de permanente, exfoliants… De nombreux cas d'eczémas, d'allergies cutanées ou respiratoires sont recensés chaque année. La Revue Française d'Allergologie, la revue officielle de la Société française d'allergologie (SFA), se penche sur ce dossier et publie en ligne un article dédié aux allergènes professionnels chez les coiffeurs et les esthéticiennes.

Temps de lecture : ~ 2 minutes

Résumé

Les coiffeurs représentent toujours, à l’heure actuelle, un secteur d’activités à haut risque de survenue de dermatites de contact allergiques professionnelles. Les esthéticiennes constituent un groupe moins à risques que celui des coiffeurs. Dans ces deux professions, ce sont principalement les ingrédients sensibilisants des cosmétiques qui sont à l’origine des eczémas de contact allergiques et, plus rarement, des urticaires de contact d’origine professionnelle.
Les différents produits de soins capillaires font en effet partie de la liste des produits cosmétiques. Ils relèvent ainsi de la réglementation correspondant à cette variété de produits.
Les fabricants n’ont de ce fait pas d’obligation de fournir des fiches de données de sécurité (FDS). Ils doivent toutefois indiquer sur le conditionnement la composition exacte du produit et son utilisation. Les ingrédients sont classés par ordre décroissant de leur importance pondérale.
L’évocation des principaux allergènes professionnels chez les coiffeuses et les esthéticiennes devrait faciliter l’évaluation des risques de sensibilisation cutanée de contact et orienter la réalisation de tests épicutanés adaptés dans le cadre d’une démarche allergologique spécialisée.
Plusieurs allergènes professionnels sont communs aux métiers de la coiffure et de l’esthétique. Il est indispensable de les connaître et de les repérer lors des explorations allergologiques cutanées, avant de donner des conseils quant à une éventuelle réorientation professionnelle d’un secteur d’activités, comme la coiffure, vers l’esthétique. L’avenir de nombreux jeunes apprentis en dépend !

Disponible sur Internet
Allergènes professionnels chez les coiffeuses et les esthéticiennes de M.-B. Cleenewerck, in La Revue Française d'Allergologie, disponible en ligne depuis le 7 mars 2013,  31,50 €.

Tous les articles (86)