CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
3 décembre 2019Publications scientifiques

Aluminium : une exposition trop importante de la population, selon le BfR pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Aluminium : une exposition trop importante de la population, selon le BfR

Le BfR (Institut fédéral allemand pour l’évvaluation du risque) vient d’étudier les risques pour la santé résultant de l’exposition globale des consommateurs à l’aluminium et à divers de ses composés, au travers des denrées alimentaires, des additifs alimentaires, des matériaux en contact avec les aliments et des produits cosmétiques. Conclusion : l’exposition est trop élevée et il est conseiller de la réduire… L’étude a été publiée par le Journal Archives of Toxicology.

Temps de lecture : ~ 4 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Dans la présentation de son étude, le BfR rappelle que l’aluminium est l’un des éléments les plus abondants de la croûte terrestre et que ses multiples utilisations entraînent une exposition de la population à de nombreuses sources, alors que la toxicité pour le développement, les effets sur les voies urinaires et la neurotoxicité sont des effets connus de l’aluminium et de ses composés.

Le BfR évalué les risques pour la santé résultant de l’exposition totale des consommateurs à l’aluminium et à divers de ses composés, au travers des denrées alimentaires, des additifs alimentaires, des matériaux en contact avec les aliments et des produits cosmétiques.
Selon les chercheurs, l’exposition hebdomadaire moyenne à l’aluminium résultant de l’ingestion d’aliments représente environ 50 % de la dose hebdomadaire tolérable de 1 mg/kg de poids corporel/semaine, calculée par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).
Mais pour les enfants, les données montrent que cette dose tolérable peut être atteinte ou légèrement dépassée, en particulier pour les nourrissons qui ne sont pas exclusivement allaités au sein et les jeunes enfants qui ont besoin d’un régime alimentaire spécialement adapté (à base de soja, sans lactose, hypoallergénique, par ex.).

Si l’on tient compte de l’exposition globale à l’aluminium par les aliments, les ...