CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
30 mai 2013Publications scientifiques

La puissante association du Limonene et du Linalyl acetate dans l'HE de bergamote Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

???

C’est une équipe de chercheurs italiens qui a élucidé l’implication du limonène et de l’acétate de linalyl dans la cytotoxicité induite par l’huile essentielle de bergamote dans les cellules de neuroblastomes humains. Si ces composés n’ont pas d’action notable quand ils interviennent individuellement, il en va tout autrement quand ils sont associés.

Temps de lecture : ~ 2 minutes

Résumé

L’huile essentielle de bergamote (Citrus bergamia, Risso et Poiteau), HEB, est un extrait de plantes largement utilisé pour ses propriétés anxiolytiques, analgésiques et neuroprotectives chez les rongeurs ; par ailleurs, la HEB active de nombreux circuits mortels des cellules cancéreuses.

Malgré une connaissance approfondie de sa composition chimique, les constituants à l’origine de ces effets pharmacologiques restent pour une bonne part inconnus. L’objectif de la présente étude était d’identifier les composants de la HEB impliqués dans la mort cellulaire.
Dans ce but, le limonène, l’acétate de linalyl, le linalool, le γ-terpinène,  le β-pinène et le bergaptène ont été testés individuellement sur des cultures de cellules humaines SH-SY5Y à des concentrations comparables à celles trouvées dans les dilutions cytotoxiques de HEB.

Aucun des composés essayés n’a entraîné de mort cellulaire. Cependant, une cytotoxicité notable a été observée quand les cellules étaient soumises simultanément à du limonène et de l’acétate de linalyl, alors qu’aucune autre association n’a montré d’effet. C’est seulement une exposition simultanée, et non une exposition successive à l’un et à l’autre, qui a reproduit les changements morphologiques et biochimiques remarquables induits par la HEB, y compris l’activation de la caspase-3, la coupure du PARP, la fragmentation de l’ADN, le repliement sur elles-mêmes  des cellules, des altérations du cytosquelette, cela accompagnant la nécrose et l’apoptose des cellules.

Toutes nos observations amènent à conclure à un rôle majeur de l’association de ces monoterpènes dans la mort de cellules cancéreuses induite par la HEB.

Pour aller plus loin
• Voir l’étude Implication of limonene and linalyl acetate in cytotoxicity induced by bergamot essential oil in human neuroblastoma cells sur le site de Science Direct.

FP

Tous les articles (81)