CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
11 mai 2016Publications scientifiques

Un consensus scientifique sur l'identification des perturbateurs endocriniens pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Un consensus sur l’identification des perturbateurs endocriniens a été trouvé lors d’une réunion d’experts organisée par le BfR (Institut fédéral allemand de l’évaluation des risques) à Berlin les 11 et 12 avril 2016. Selon le BfR, ce consensus constitue une étape majeure dans la discussion scientifique sur le sujet, d’une importance capitale pour la protection de la santé des consommateurs en Europe.

Temps de lecture : ~ 6 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

23 scientifiques de renom international et quatre observateurs de la Commission européenne, de l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) et de l’ECHA (Agence européenne des produits chimiques) ont participé à cette conférence. Entre autres choses, le document final, intitulé “Scientific principles for the identification of endocrine disrupting chemicals – A consensus statement – Principes scientifiques pour l’identification des substances chimiques ayant une activité de perturbateur endocrinien – Déclaration de consensus” liste les critères pour identifier le potentiel risques des perturbateurs endocriniens dangereux.

Dans son introduction, le texte rappelle que, du fait des potentiels effets négatifs des perturbateurs endocriniens (PE) sur la santé humaine et l’environnement, l’Union européenne a adopté une “Stratégie sur les perturbateurs endocriniens” en 1999 et introduit des obligations réglementaires spécifiques, dans le but de protéger la santé humaine et l’environnement des expositions aux PE.

Background

Durant l’été 2013, alors qu’un projet de critères pour l’identification des PE était en discussion au sein de la Commission européenne, une controverse s’est développée parmi les scientifiques au sujet des principes qui devaient diriger leur évaluation. Ce contentieux a compliqué le processus de décision de la Commission concernant la façon dont les PE devaient être évalués. Suite à une conférence de la Commission ...