jeudi 28 mars 2013Publications scientifiques

Une étude Cosmetics Europe pour la prédiction de l'irritation oculaire

undefined

Cette étude de pré-validation de la méthode d’essai sur l’épithélium reconstitué de la cornée humaine SkinEthic™ pour prévoir l’irritation oculaire a été menée par Cosmetics Europe. Ont participé à cette étude, entre autres laboratoires : L'Oréal, Pierre Fabre, Janssen, Henkel, Procter & Gamble, Unilever, Links, Beiersdorf, LVMH…

Temps de lecture
~ 2 minutes

Cosmetics Europe, l’Association des Produits de Beauté, connue sous le nom de Colipa avant 2012, a mené un programme de transfert technologique et d’évaluation de la reproductibilité entre laboratoires (appelée BLV) et au sein même des laboratoires (appelée WLV) de l’essai  SkinEthic™ Reconstituted Human Corneal Epithelium (HCE) (SkinEthic™, épithélium reconstitué de la cornée humaine) en tant que l’une des deux méthodes d’essais sur des tissus oculaires humains reconstitués. La méthode d’essai  Skinethic™ HCE comprend deux durées d’exposition différentes – une pour l’exposition de courte durée (10 min – SE), et l’autre, pour les expositions de longue durée (60 min – LE) des tissus à la substance en essai. Cet article décrit les études de pré-validation de la méthode d’essai Skinethic™ HCE (avec les protocoles SE et LE) ainsi que la détermination de la réactivité des peptides de l’œil [Eye Peptide Reactivity Assay (EPRA)]. Dans l’étude SE WLV, trente substances ont été évaluées. Des résultats cohérents de mesure sur l’ensemble des tests ont été relevés, conduisant à une déviation standard (SD) de moins de 18 %. Dans l’essai LE WLV, 44 des 45 substances ont été classées de la même façon. Ces données démontrent un excellent degré de reproductibilité au sein d’un même laboratoire pour les procédures de traitement SE et LE. Pour l’essai LE BLV, 19 des 20 substances ont été classées de la même manière par les trois laboratoires, une démonstration de l’excellente reproductibilité entre laboratoires, cette fois-ci. Les résultats de l’étude EPRA WLV et BLV montrent que toutes les substances analysées ont été classées de la même façon et, donc, que la méthode est reproductible. La méthode d’essai SkinEthic™ HCE est entrée dans la phase expérimentale d’un programme de validation formelle ECVAM (méthodes alternatives aux tests sur animaux) en 2010.

L'étude a été publiée dans Toxicology in Vitro, et est disponible au prix de 31,50 dollars sur le site de Science Direct .

© 2013- 2020  CosmeticOBS

Publications scientifiquesAutres articles

87résultats