CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
27 juillet 2016Publications scientifiques

Une protection inédite contre les UVA bientôt dans nos crèmes solaires ? Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

© L'Observatoire des Cosmétiques

Des chercheurs britanniques de l’Université de Bath et du King’s College de Londres annoncent avoir développé un nouveau composé qui offre une protection sans précédente contre les effets nocifs des rayons UVA du soleil, incluant le photo-vieillissement, la mort cellulaire et le cancer. Ils espèrent le voir intégrer les formulations des produits solaires d’ici trois à quatre ans.

Temps de lecture : ~ 4 minutes

Les produits solaires disponibles aujourd’hui sur le marché offrent pour la plupart une bonne protection contre les rayons UVB mais n’ont qu’une efficacité limitée contre les dommages induits par les UVA.

Selon les chercheurs du Département de pharmacie et de pharmacologie de l’Université de Bath et leurs collègues du Kings College de Londres, le composé qu’ils ont mis au point offre une forte protection à l’intérieur même des cellules, précisément là où les UVA sont responsables des dommages les plus importants, sans interférer avec le reste de la cellule.

La concentration en fer libre est particulièrement élevée dans les mitochondries, les “batteries” des cellules, qui l’utilisent pour maintenir plusieurs fonctions vitales. Cependant, sous l’effet d’une exposition aux rayons UVA du soleil, l’excès de fer libre agit comme un catalyseur de la production de ROS (formes réactives de l’oxygène) toxiques, qui endommagent les composés des cellules comme l’ADN, les graisses et les protéines et augmentent ainsi les risques de mort cellulaire et de cancer.

Le mitoiron claw, comme l’ont appelé les chercheurs (mito pour mitochondrie, iron signifiant fer en anglais, et claw, serre) est un chélatant du fer (une molécule qui se lie à l’atome de fer et l’agrippe comme une serre de rapace) qui se dirige directement vers la mitochondrie où il piège le fer de façon sécurisée, prévenant ainsi les réactions dues aux expositions aux UVA.

Les tests sur des cellules de fibroblastes de peau humaine exposées à des rayons UVA, équivalents à 140 min d’exposition ininterrompue au soleil sur une plage, ont montré que les cellules traitées avec le mitoiron claw étaient complètement protégées et restaient intactes, alors que le taux de mort cellulaire était significatif pour celles qui ne l’étaient pas.

Pour le Dr Charareh Pourzand, de l’Université de Bath : “Le rôle du fer dans les dommages induits par l’exposition des cellules cutanées aux UVA a été sous-estimé durant de nombreuses années. Pour s’en protéger efficacement, il est nécessaire d’avoir recours à des chélatants puissants, mais jusqu’à présent, ceux-ci étaient associés à des risques d’effets toxiques causés par une privation non-ciblée de fer pour les cellules. Notre composé, qui cible la mitochondrie, est la solution à ce problème et peut répondre à un besoin qui n’est pas satisfait aujourd’hui par les soins de la peau et les produits de protection solaire. Ce mitoiron claw est un composé très efficace, qui offre une protection sans précédente contre les dommages mitochondriaux causés par les UVA”.

Les scientifiques britanniques espèrent voir leur mitoiron claw intégré dans les formules des produits solaires et des soins de la peau d’ici trois à quatre ans. Les résultats de leur recherche ont été publiés dans le Journal of Investigative Dermatology .

Pour aller plus loin
• Voir l’article A Powerful Mitochondria-Targeted Iron Chelator Affords High Photoprotection against Solar Ultraviolet A Radiation , publié dans le Journal of Investigative Dermatology.
Source
Sun cream compound offers unprecedented protection against UVA radiation, Bath, University news, 20 juillet 2016.

FP

Tous les articles (74)